Trading machine, mais qui fait quoi ?

C’est l’effervescence depuis quelques jours dans la planète Hannibal : 10 trades en 2 jours, on a rarement vu ça ! Près de 40% des franchsîses NBA ont pris part à un trade en seulement 48 heures ! Il faut dire qu’il y avait de tout, entre les jeunes FP (Kobe), les scoreurs fous (Robinson, Jim Jackson), les défenseurs (Mutombo, Christie), les jeunes en devenir (Cato, Mike Bibby), les futurs DPOY (Wallace), les artilleurs de loin (Allen), les contrats boulets (Sealy) et bien d’autres, il y en a vraiment eu pour tous les goûts durant ces quelques heures.

Au vu de tant de mouvements, plusieurs questions me sont venues à l’esprit : mais qui trade à tout va ? Qui fait tourner la trading machine ? Avec qui réussir un trade est un petit exploit ? Quelles connexions se sont établies ? Avec qui fait-on affaire ? Qui a eu des joueurs des horizons les plus variés ? Est-ce qu’on deale plus avec les gens de sa Conférence ou de la Conférence adverse ? Autant de questions qui me paraissaient sans réponses, mais qui ne le seront plus après ce petit article sans prétention, qui va nous parler des trades sur Hannibal. Chers camarades GM, bonne lecture !

 

Première partie : Combien qu’on a dealé ?

La simu a commencée par une Fantasy Draft à l’aube de la saison 1995-1996, ce qui veut dire qu’Hannibal a connu 5 saisons complètes et que nous allons entamer la 6ème saison de l’histoire de la simu. En 5 saisons, nous avons donc vu 144 trades validés par notre commish Bilouu.

144 trades, ça représente une moyenne de 28.8 trades par saison. C’est dire que la saison 2000-2001 et ses 12 trades avant la simple première vague de présaison s’annonce une grosse année niveau trade !

 

Deuxième partie : Mais qui deale le plus ?
Pour répondre à cette question, on va faire un classement assez simple, qui nous donne le nombre de trades auxquels une franchise a pris part. Dis plus simplement, on va classer les franchises en fonctionde leur nombre de trade.
Tout en haut de la liste, on retrouve les Sacramento Kings de Dams avec leur 25 trades, le petit dernier avec les Hawks lui permettant de prendre seul la tête.
Suivent les Los Angeles Lakers de Slam avec 24 trades validés et qui occupent donc la 2ème position.
En troisème position, on retrouve les Grizzlies FunkyFreak et leur 23 trades.
A l’opposé, on retrouve les Hornets de Fido et le Heat du nouveau GM Guibzi avec deux petits trades chacuns.
Les Detroit Pistons de Notorious ferment la marche avec un seul petit trade, celui qui leur a ramené John Stockton.
Le classement complet est le suivant :

1er : Sacramento Kings (25 trades)

2ème : Los Angeles Lakers (24 trades)

3ème : Vancouver Grizzlies (23 trades)

4ème : Minnesota Timberwolves (21 trades)
5ème : Golden State Warriors (17 trades)
 6ème : Dallas Mavericks (16 trades)
7èmes ex-aequos : Las Vegas Scorpions, Atlanta Hawks et Portland Trailblazers (15 trades)
10èmes ex-aequos : New York Knicks et Washington Wizards (14 trades)
12ème : Toronto Raptors (13 trades)
13ème : Seattle Supersonics (12 trades)
14ème : Boston Celtics (11 trades)
15èmes ex-aequos : Indiana Pacers et Denver Nuggets (9 trades)
17èmes ex aequos : Cleveland Cavaliers et Houston Rockets (8 trades)
19èmes ex-aequos : San Antonio Spurs, Phoenix Suns, Chicago Bulls (6 trades)
22èmes ex-aequos : Utah Jazz, Orlando Magic et Milwaukee Bucks (5 trades)
25ème : New Jersey Nets (4 trades)
26ème : Philadelphia Sixers (3 trades)
27èmes ex-aequos : Charlotte Hornets et Miami Heat (2 trades)
29ème : Detroit Pistons (1 trade)
Qu’est-ce que ce tableau nous apprend ? Tout d’abord, si vous voulez trader, allez vous adresser à l’Ouest. La moyenne de trade d’une équipe de l’Ouest est de 14.4 trades, contre seulement 7.4 pour les équipes de l’Est, soit près de moitié moins ! Ainsi, il faut descendre à la 7ème place du classement pour trouver trace de la première franchise de l’Est au nombre de trade, 8 des 9 premières places étant occupées par des équipes de l’Ouest. On peut également noter que seul 14 franchises atteignent les 10 trades, soit deux trades par saison.
Le cas des Nets est également à part, vu que les 4 trades de l’histoire de la franchises ont été réalisées…… par moi-même durant la saison de co-GM ! Aucun GM des Nets n’a mené lui-même une discussion de trade jusqu’au bout en 6 ans !
Troisième partie : Quelles connexions de trade se sont formées ?
Ah, les discussions de trade, il y en a vraiment pour tous les goûts. On parle avec tout le monde, on discute, on cherche à convaincre l’autre.
Au bout de 5 saisons, on peut néanmoins commencer à voir quelques rapports privilégiés s’installer, et certaines franchises aiment bien faire affaire ensemble. Voyons voir de qui il s’agit.
 On retrouve deux couples de franchises à la première place. Sans surprise, les 4 franchises concernées sont parmis les 5 premières du classement précédent. Il s’agit des axes Sacramento Kings / Minnesota Timberwolves et Los Angeles Lakers / Golden State Warriors avec 4 trades en commun chacuns.
Ensuite, viennent les couples à 3 trades partagés. Ils sont plus nombreux et concernent très majoritairement les franchise du Top 9 au nombre de trade, et la Conférence Ouest est encore largement sur-représentée. On parle des couples Atlanta Hawks / Vancouver Grizzlies, Los Angeles Lakers / Sacramento Kings, Minnesota Timberwolves / Las Vegas Scorpions, Portland Trailblazers / Sacramento Kings, en enfin de l’exception. C’est le seul couple composé de 2 équipes de l’Est ainsi que le seul dont un des membres est hors du Top 10 au nombre de trades. Il s’agit de la relation Cleveland Cavaliers / Toronto Raptors. Cleveland est 17ème avec seulement 8 trades réalisés, dont 3 avec les Raptors !
À l’inverse, le seul membre du Top 9 à ne pas avoir de partenaire privilégié sont les Dallas Mavericks.
Enfin, on compte 27 duos de franchises ayant réalisé 2 trades ensemble, et sont détaillés dans l’annexe en fin d’article.
Pour finir, on peut noter que 8 franchises n’ont jamais tradé 2 fois avec la même équipe. Sans surprise, cela concerne 8 des 9 franchises ayant réalisés le moins de trade, à savoir les Detroit Pistons, les Charlotte Hornets, le Miami Heat, les Philadelphia Sixers, les New Jersey Nets, les Milwaukee Bucks, le Utah Jazz et les Phoenix Suns.
Quatrieme partie : Mais qui a le plus grand répertoire de franchises avec un trade commun ?
 Après s’être intéressés au nombre quantitatif de trade, on va s’intéresser à un autre aspect des trades, leurs interlocuteurs. Qui est le plus proche d’avoir un trade avec les 28 autres franchises de la Ligue ? Qui a tendance à rester dans des schémas assez classique. Voici le classement, avec de certaines différences avec le premier classement.
1ers : Los Angeles Lakers (16 franchises)
2ème : Vancouver Grizzlies (15 franchises)
3ème : Sacramento Kings (13 franchises)
4èmes ex-aequos : Dallas Mavericks, Portland Trailblazers et Las Vegas Scorpions (12 franchises)
7èmes ex-aequos : Atlanta Hawks, Golden State Warriors et Minnesota Timberwolves (11 franchises)
10èmes ex-aequos : New York Knicks et Washington Wizards (10 franchises)
12èmes ex-aequos : Seattle Supersonics et Boston Celtics (9 franchises)
14ème : Indiana Pacers (8 franchises)
15èmes ex-aequos : Denver Nuggets, Houston Rockets et Toronto Raptors (7 franchises)
18èmes ex-aequos : Cleveland Cavaliers et Phoenix Suns (6 trades)
20èmes ex-aequos : Chicago Bulls, Milwaukee Bucks, San Antonio Spurs, Utah Jazz (5 franchises)
24èmes ex-aequos : Orlando Magic et New Jersey Nets (4 franchises)
26ème : Philadelphia Sixers (3 franchises)
27èmes ex-aequos : Charlotte Hornets et Miami Heat (2 franchises)
29ème : Detroit Pistons (1 franchise)
On peut donc noter qu’après 5 saisons complètes, seules deux équipes ont réussi à trader avec plus de la moitié de la Ligue, ce qui reste un nombre assez faible.
Dans les principales chutes au classement, on peut noter les Sacramento Kings, les Minnesota Timberwolves, les Golden State Warriors ou encore les Toronto Raptors. À l’inverse, les Las Vegas Scorpions, Portland Trailblazers ou les Dallas Mavericks connaissent une belle progression.
Cinquième partie : Et par Conférence, ça donne quoi ?
On vient de voir le nombre de trade réalisés auprès des autres franchises d’une manière globale. Mais que ce passe-t’il si on divise les franchises en leur deux Conférences respectives ? Qui est le plus proche de compléter son Pokedex de GM ?
Pour la Conférence Est, tout le monde est loin du compte. Le record est partagé par plusieures équipes, et il ne s’élève qu’à 6 franchises, soit 40% pour les franchises de l’Ouest et 43% pour celles de l’Est. Autant dire qu’on est même pas sûrs d’avoir une équipe ayant réalisée un trade avec chaque équipe de la Conférence Est avant un bon bout de temps ! Les franchises ayant 6 GM dans leur répertoire de trade sont les Los Angeles Lakers, les Vancoucer Grizzlies et les New York Knicks.
A l’Ouest par contre, il sont nombreux à avoir dépassés la moyenne. Les Los Angeles ne sont plus très loin avec un joli 10/13 (manque les Wolves, les Scorpions et les Spurs). Suivent de près les Vancouver Grizzlies avec leur 9/13 (manque le Jazz, les Spurs, les Sonics et les Nuggets) mais également les Sacramento Kings (manque Denver, les Spurs, les Scorpions et Houston). Derrière, beaucoup sont déjà à 8 franchises comme Dallas, Las Vegas, Atlanta, Portland ou encore Minnesota.
L’objectif 100% dans la Conférence Ouest n’est pas une utopie mais un challenge à portée de main !
Annexe : Récapitulatif de l’ensemble des trades réalisés par chaque franchise 
Nombre de trade par franchise avec chaque franchise :
Est :
Sixers : Nets, Vancouver, Dallas
Knicks : Bullets, Sonics (2 fois), Lakers, Celtics, Nets, Warriors (2 fois), Magic (2 fois), Pacers (2 fois), Scorpions, Atlanta
Pacers : Bullets, Bulls, Spurs, Seattle, Boston, Knicks (2 fois), Orlando, Dallas
Raptors : Vancouver (deux fois), Cavaliers (3 fois), Nuggets, Bullets (2 fois), Celtics (2 fois), Wolves (2 fois), Warriors
Hornets : Celtics, Bulls
Nets : Vancouver, Sixers, Sonics, Knicks
Heat : Dallas, Portland
Magic : Scorpions, Knicks (2 fois), Rockets, Pacers
Celtics : Raptors (2 fois), Lakers, Bullets (2 fois), Bucks, Rockets, Pacers, Kings, Hornets, Knicks
Bulls : Blazers, Pacers, Hornets, Grizzlies, Lakers (2 fois)
Bullets : Raptors (2 fois), Houston, Lakers (2 fois), Knicks, Pacers, Celtics (2 fois), Kings (2 fois), Sonics, Grizzlies, Warriors
Cavaliers : Raptors (3 fois), Portland, Hawks, Lakers, Wolves, Scorpions
Bucks : Warriors, Hawks, Boston, Nuggets, Lakers
Hawks : Kings (2 fois), Mavericks, Bucks, Cavaliers, Scorpions, Wolves, Spurs (2 fois), Vancouver (3 fois), Blazers, Suns, Knicks
Pistons : Kings
Ouest :
Warriors : Bucks, Lakers (4 fois), Vancouver, Wolves (2 fois), Scorpions, Raptors, Kings, Knicks (2 fois), Bullets, Nuggets, Mavericks (2 fois)
Lakers : Warriors (4 fois), Denver, Bullets (2 fois), Celtics, Kings (3 fois), Jazz, Blazers, Cavaliers, Dallas (2 fois), Rockets, Sonics, Knicks, Bulls (2 fois), Suns, Bucks, Grizzlies
Scorpions : Warriors, Wolves (3 fois), Atlanta, Jazz, Portland, Nuggets, Grizzlies (2 fois),  Magic, Spurs, Rockets, Knicks, Cavaliers
Rockets : Seattle, Bullets, Vancouver (2 fois), Celtics, Lakers, Scorpions, Magic
Jazz : Lakers, Kings, Scorpions, Wolves, Dallas
Grizzlies : Kings (2 fois), Toronto (deux fois), Warriors, Rockets (2 fois), Dallas (2 fois), Scorpions (2 fois), Wolves (2 fois), Atlanta (3 fois), Portland, Bulls, Nets, Sixers, Bullets, Lakers, Suns
Supersonics : Houston, Kings (2 fois) Pacers, Nuggets (2 fois), Dallas, Lakers, Knicks (2 fois), Bullets, Nets
Nuggets : Raptors, Lakers, Sonics (2 fois), Scorpions, Wolves (2 fois), Bucks, Warriors
Kings : Vancouver (2 fois), Wolves (4 fois), Blazers (3 fois), Hawks (2 fois), Lakers (3 fois), Seattle (2 fois), Jazz, Dallas (2 fois), Celtics, Suns, Bullets (2 fois), Pistons, Warriors
Wolves : Kings (4 fois), Warriors (2 fois), Spurs, Raptors (2 fois), Scorpions (3 fois), Atlanta, Blazers (2 fois), Nuggets (2 fois), Vancouver (2 fois), Cavaliers, Jazz
Blazers : Kings (3 fois), Cavaliers, Spurs, Bulls, Lakers, Dallas, Scorpions, Miami, Wolves (2 fois), Atlanta, Vancouver, Suns
Suns : Dallas, Kings, Lakers, Blazers, Grizzlies, Atlanta
Spurs : Blazers, Wolves, Pacers, Hawks (2 fois), Scorpions
Mavericks : Miami, Hawks, Suns, Portland, Kings (2 fois), Vancouver (2 fois), Seattle, Lakers (2 fois), Sixers, Warriors (2 fois), Jazz, Pacers

8 pensées sur “Trading machine, mais qui fait quoi ?

Laisser un commentaire