Preview Free Agency 2001 (2/5) : Les arrières

Free Agency 2001 : Le point sur les arrières

Pour entamer la nouvelle ère de la Free Agency, autant marquer le coup avec une grande preview de la Free Agency, poste par poste (ça rythmera aussi un peu la Draft pour ceux qui n’en attendent pas grand-chose ^^). Tous les matins, un poste sera décortiqué avec une dizaine de noms, voire plus si le réservoir de Free Agent disponible est important.
Comme pour le poste de meneur, il est temps de faire le point sur les Shooting Guards sans contrat durant cette intersaison, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y a pas foule…
Le poste d’arrière présente tout de même quelques joueurs de niveau titulaire et quelques joueurs de banc intéressants, mais la profondeur de cette cuvée de Free Agent est très faible, et peu de rôle player sont disponibles. Les offres vaudront cher, et mieux vaut un arrière à la Draft, ce sera le moyen le plus sûr d’obtenir quelqu’un de solide
Tracy McGrady :
C’est la star de la Free Agency à son poste. À 21 ans, le jeune arrière s’est déjà imposé parmis le gratin à son poste. Tradé du Jazz aux Las Vegas Scorpions a la trade deadline, il fait maintenant le bonheur de son GM Mo. Il tourne à 20 points à 47%, 6,5 rebonds et 3 passes en 32 minutes. Extrêmement complet, déjà All-Star, All-NBA Team et All-Defensive Team, il s’annonce très dur à aller chercher, car nulle doute que les Scorpions lui proposeront le max.
Allan Houston :
Le joueur des Raptors est un pur scoreur : 18,5 points (47% au tir, 40% de loin), 4 rebonds et 2,5 assists en 31 minutes. Arrivé au Canada durant l’intersaison 2000, il s’est imposé comme une option offensive très solide et à été récompensé de sa belle saison par une place au All-Star Game. À 30 ans, il va prendre le dernier gros contrat de sa carrière, et on ne le voit pas signer ailleurs qu’à Toronto.
Alvin Williams :
Voilà un autre titulaire intéressant. À 26 ans, il vient de terminer son contrat rookie aux Charlotte Hornets, et sa dernière année est très convenable : 9 points, 2 rebonds et 2 assists en 28 minutes. Sans compter qu’Alvin est un excellent défenseur. Mais il possède également des défauts, comme le prouve son 27% à 3-points ou ses 1,5 turnovers par match. Alvin est un titulaire jeune et correct, mais sans énorme marge de progression et trop faible pour être option offensive.
Antonio Daniels :
Le cas d’Antonio Daniels ressemble quelque peu a celui d’Alvin Williams. Lui aussi a 26 ans, vient de finir son contrat rookie aux Pacers. Vu la densité d’Indiana au poste d’arrière, il n’a eu le droit qu’à 20 minutes de jeu, qu’il a bien rentabilisé avec 9 points (41% dont 33% de loin), 2,5 rebonds et 2 assists. Antonio Daniels est un combo guard capable d’évoluer comme meneur ou comme arrière et possède tous les éléments pour être un 6ème homme d’élite ou un titulaire chez bon nombre de franchises. Et il a encore une certaine marge de progression ! Là encore, il y a un vrai coup à jouer avec une équipe d’Indiana qui va vouloir faire quelque chose de son cap, mais pas forcément pour prolonger un joueur sur un poste déjà chargé.
Anthony Peeler :
6ème homme outside des Grizzlies, le vétéran de 31 ans à encore de belles cannes ! Joueur très complet offensivement comme défensivement, il tournait à 8 points (42% aux tirs dont 40% longue-distance), 3 rebonds et 2 assists en 20 minutes. C’est un défenseur très intéressant ainsi qu’une grosse menace derrière l’arc. Bref, un pilier pour un banc. À 31 ans, il peut encore prétendre à un joli contrat !
Bobby Phills :
Ne vous fiez pas à ses ratings un peu désuets : Bobby Phills vient de réaliser une belle saison comme à son habitude. Bon scoreur, il a pesé 13,5 points en 28 minutes à 43% au tir, dont 41% de loin. Bon passeur pour son poste (3 assists pour 2 turnovers) et rebondeur intéressant (presque 4 prises par match). Il est de plus en plus léger défensivement, mais si vous manquez de scoring, voilà un joueur capable d’apporter des points. À 31 ans, il pourrait signer un dernier joli contrat, pourquoi pas a Detroit qu’il n’a pas quitté depuis le début de la simu
Brook Thompson :
L’arrière de 30 ans commence déjà à tirer la langue. Sa saison avec Cleveland fut difficile, surtout offensivement. Il ne joue plus beaucoup, seulement 12 minutes par match. Il ne marque plus que 4,5 points à 37% au tir, 30% de loin et un très faible 60% sur la ligne. Son passing est médiocre mais correct, mais la principale qualité de Brook Thompson, c’est sa défense. Il compense suffisamment de ce côté du terrain pour permettre à son équipe de ne pas prendre l’eau quand il est sur le terrain, et il possède le meilleur différentiel de son équipe. Il ferait un excellent chien de garde, parfait en sortie de banc pour une équipe en manque de défense et d’expérience, vu qu’il est un ancien champion NBA. Et pas sûr que Cleveland en reconstruction lui propose un contrat.
Ron Mercer :
Le joueur de 24 ans vient de finir son contrat rookie avec les Nets. C’est un joueur assez moyen, scoreur correct mais inefficace (4,7 points en 12 minutes mais à 36% au tir dont 25% de loin) avec un passing digne d’un intérieur, mais efficace défensivement. L’avantage de Ron Mercer, c’est sa polyvalence sur les postes SG et SF et sa défense, ainsi que sa jeunesse et un peu de potentiel. Bref, de quoi devenir un 6ème homme à vocation défensive, mais guère plus.
Ed Gray :
Le joueur de 25 ans vient de finir l’année en tant que titulaire du côté de Seattle, poussant même un certain Jordan sur le banc. En Gray est un 3&D du pauvre, mauvais rebondeur à son poste avec un passing tout juste passable. Mais il score de manière correcte (10 points en 28 minutes à 38% dont 33% de loin) et c’est surtout un bon défenseur. Les Sonics possédant peu de jeunes joueurs, il serait étonnant de les voir lâcher Ed Gray, même s’il finira probablement sur le banc.
Matt Maloney :
Le joueur de 29 ans vient de finir sa première saison post contrat rookie, et le changement d’air lui a fait du bien. Cantonné au bout de banc au Jazz, barré par McGrady et Pierce, il a joué en sortie de banc chez une solide équipe de la conférence Ouest, et il s’en est bien sorti : 7,5 points (44% au tir et 38% de loin), 2,5 rebonds et 2 assists en 22 minutes. Défenseur solide mais sans plus, il compense par un bel apport offensif et une belle qualité de passing. Un joueur intéressant en sortie de banc.
Doug Overton :
Le poste d’arrière est vraiment en chantier à Detroit vu qu’après le titulaire Bobby Phills, c’est au tour de son back-up d’être mentionné dans l’article. Le joueur de 32 ans sort d’une saison délicate aux Pistons. Il a tendance à forcer son shoot (7,5 points en 23 minutes mais à 35% dont 33% derrière l’arc), c’est un rebondeur dans la moyenne et un défenseur correct, mais son gros point fort est son passing, un des plus intéressants (si ce n’est le plus intéressant) des arrières Free Agents : 2,4 assists pour 1,4 turnover et un ratio assist/turnover proche de 2 en carrière. C’est un facilitateur idéal en sortie de banc.
Drew Barry :
Non-drafté le soir de la Draft 1999, l’arrière de 28 ans à su saisir sa chance dans une équipe en pleine reconstruction, les Phoenix Suns. Propulsé titulaire, il a répondu présent avec 9 points, 4 rebonds et 2 assists en 27 minutes. C’est un défenseur intéressant, un bon rebondeur à son poste et son passing est dans la moyenne mais pas pénalisant. Le bémol se situe au niveau du shoot : 38% au tir et 27% à 3-points. Mais c’est sa première saison au haut niveau, et il est possible qu’il s’améliore de ce point de vue-là. En sortie de banc, il présente un profil complet et intéressant.
Pat Garrity :
Voilà ce qu’on peut appeler un joueur unidimensionnel ! L’arrière de 24 ans n’a qu’une utilité sur le terrain : écarter le jeu en apportant de la précision longue-distance. C’est un mauvais défenseur, un rebondeur correct, un passeur médiocre. Mais il est important pour le spacing et mettra ses shoots ouverts (35% à 3-point cette saison). L’équipe qui le recrutera aura à sa disposition un sniper en sortie de banc.

Une pensée sur “Preview Free Agency 2001 (2/5) : Les arrières

  • 6 avril 2017 à 11 h 35 min
    Permalink

    GG pour cette série d’article 👏
    Seul bémol, ca mâche le travail de GM il suffit de lire tes articles très bien détaillés ^^

Laisser un commentaire