Signature FA : David Wesley

Le tout juste trentenaire arrive à un tournant de sa carrière à l’heure de signer son dernier gros contrat dans la Ligue.

A 30 ans, le double champion NBA est-t’il reparti pour un tour avec les Sixers, sa franchise depuis 6 ans, ou est-ce qu’il va repartir ailleurs pour récupérer des responsabilités et le salaire qui va avec ?

Il y a eu beaucoup de monde ayant proposé une offre pour le combo guard de 30 ans, 5 franchises en tout, uniquement dans la Conférence Est : les Milwaukee Bucks, les Atlanta Hawks, les Boston Celtics, le Miami Heat et bien sûr son équipe de toujours, les Philadelphia Sixers.

Seul Atlanta offrait à David Wesley un salaire inférieur à ses exigences. Atlanta est en course, il n’en reste que quatre.

Les Boston Celtics offraient un salaire conforme aux envies de David Wesley mais faible comparé aux autres offres. Ajoutez à cela une absence en playoffs et un pourcentage de victoires faible (David Wesley reste un gagnant malgré tout) et vous avez un deuxième concurrent en moins. Il n’en reste que trois.

Les Milwaukee Bucks offraient un contrat raisonnable, mais Wesley était inquiet pour son temps de jeu derrière le jeune backcourt Marbury/Wells. Quitte à être 6ème homme, autant l’être dans une équipe visant le titre que les simples playoffs. Il n’en reste que deux.

Les deux dernières offres ont été difficiles à départager : un contrat plus court mais mieux payé à l’année en Floride tout en ayant une place de titulaire acquise et un rôle d’option offensive très probable, tandis que de l’autre côté, les Sixers lui donnent un contrat plus long (donc plus d’argent) mais moins bien payé à l’année ainsi qu’un rôle de joker de luxe en sortie de banc.

Après de longues hésitations, David Wesley va donner sa préférence ……… au Miami Heat !

Il signe pour 3 saisons seulement, mais pour un montant total de 37 500 000$ (12 500 000$ chaque année). C’est presque le salaire maximum qui est de 12 750 000$, et c’est près de 2 fois plus qu’espéré par le joueur !

Il devient par la même occasion le joueur le mieux payé du vestiaire de Miami devant les anciens All-Star que sont Derrick Coleman et surtout Grant Hill. Miami tient de son côté son meneur titulaire après s’être débarrassé de Robert Pack le soir de la Draft. Est-ce que la lineup Wesley-Dickerson-Hill-Wingfield-Coleman sera suffisante pour accrocher les playoffs ?

2 pensées sur “Signature FA : David Wesley

  • TonyPop
    16 avril 2017 à 11 h 47 min
    Permalink

    Rho David pourquoi ! T’étais bien en sortie de banc avec ton temps de jeu de titu !

    Pour info je proposais 45 M sur 5 ans, difficile de lui proposer plus sans me mettre en galère aux prochaines intersaisons. Au moins on a de quoi prolonger Weatherspoon la saison prochaine.

    Maintenant il va falloir se faire un banc à coup de min.

Laisser un commentaire