Signature FA : Troy Hudson

Le plus jeune meneur titulaire disponible à la Free Agency n’a pas déplacé les foules. Il était pourtant très loyal et avait des demandes somme toute peu élevées (8 450 000 $ sur 4 ans). Malgré cela, il ne reçu que 3 offres, mais aucune de son équipe de Phoenix.

Les trois équipes qui se sont positionnées sur son cas se nomment les Mliwaukee Bucks, les Seattle Supersonics et les Houston Rockets.

L’offre de salaire minimum de Milwaukee est écartée d’office, il ne reste que deux offres.

Les deux offres sont très similaires : 10 000 000 $ sur trois ans pour Houston, 9 945 000 $ sur trois ans pour Seattle. Les Rockets sont une meilleure équipe à l’heure actuelle, mais les Sonics lui offrent une place de titulaire alors qu’à Houston, Troy Hudson sera barré par le backcourt Andre Miller / Jason Terry.

Après longue réflexion,  Troy Hudson annonce qu’il signe finalement à ……… Houston !

4 pensées sur “Signature FA : Troy Hudson

  • Slam
    20 avril 2017 à 7 h 43 min
    Permalink

    Le coup de la place de titulaire/backup ce n’est pas pris en compte par le système j’ai l’impression (à la différence d’une FA avec agent) car il n’y a pas le critère playing time sur les fiches de joueurs en plus

    • Tkalba
      20 avril 2017 à 8 h 54 min
      Permalink

      C’est juste un constat, pas un élément important dans la décision du joueur.
      Mais après, comment le mettre en valeur ? Le PWF ne donne qu’une indication (plus tu as envie de gagner, plus tu te moque de ton rôle), la loyauté aussi un peu (plus tu es loyal, plus tu te fous de ton utilisation tant que tu reste dans la même équipe), mais c’est tout.
      Je ne vois pas trop comment le mettre en valeur sans avoir un agent humain

  • 20 avril 2017 à 8 h 26 min
    Permalink

    dommage on à rechigner à lâcher 1 million en plus par an. On l’aurait peut être vu sous les couleurs des Sonics sinon…

    L’idée de Slam peut être intéressante à prendre en compte. A voir en fonction des attributs du joueur, si il a un PFW très élevé alors ça ne lui posera pas de souci de cirer le banc

Laisser un commentaire