Les Grands Patrons – Saison 2001

Pourquoi ce titre ? Tout simplement car, dans la vraie vie, ils bénéficient généralement de primes substantielles sans réellement mettre les mains dans le cambouis.
La liste suivante permet de cibler les joueurs qui touchent des émoluments sans accord avec leur rendement. Comme certains grands patrons.

Les objectifs sont multiples :
> voir s’il y a une concurrence qui empêche l’expression du talent supposé du joueur, et ainsi préparer un rééquilibrage de la ou les équipes.
> tenter d’absorber le cap du joueur en fin de contrat pour bâtir l’avenir.
> redéfinir la normalité des salaires et luter contre la progression des contrats « toxiques ».

Les cités sont au nombre de 27, soit l’équivalent de deux franchises complètes (7 % des contrats NBA) !!

Certains sont discutables.

Parce que le salaire par rapport au rendement est exagéré.

Parce que la franchise a voulu se servir de son cap.

Ou parce que le joueur est en fin de contrat (de son « prime » !) et qu’il n’en touchera plus jamais de tel !

 

L’intro :
7 meneurs.
2 arrières.
8 ailiers shooteurs.
4 ailiers forts.
6 pivots.
14 jouent à l’est, 13 jouent à l’ouest.
Le plus jeune à 22 ans, le plus vieux 39 ans.
Le plus petit salaire est inférieur à 3 millions, le plus gros approche les 13 millions annuels.
Une franchise rassemble 4 surpayés !
11 franchises ne sont pas défavorablement citées dans cet article.

 

Méthodologie : Division du salaire par le RKG du joueur de l’année en cours après 3 vagues de saison régulière. Ne sont comptabilisés que ceux dont le delta dépasse 1 million.

 

En 2008, Gilbert Arenas et son agent décrochait l’un des contrats les plus « toxiques » de l’histoire.

48 pensées sur “Les Grands Patrons – Saison 2001

  • 18 mai 2017 à 11 h 43 min
    Permalink

    #13 —- Reggie Miller / SF / Sacramento Kings

    Salaire 2001 : 4 800 000 $
    Stats après 20-25 matchs : 5 PTS –- 2 REB –- 1 AST –- FG : 30 % — RKG : 3,1
    Delta : 1 548 387

    Là, j’ai du mal à comprendre : Sign and trade ou réel ajout dans la rotation ? Dans le second cas, pourquoi offrir autant ?
    La seconde mauvaise nouvelle : Reggie Miller à 30 % aux tirs ?!?! Are you kidding me ?!?!

    • 18 mai 2017 à 11 h 49 min
      Permalink

      8-9M de CAP à donner et après quelques jours de FA personne n’est venu et Miller me semblait une bonne idée ^^
      Pour l’instant c’est un gros bide et son temps de jeu se réduit de vague en vague…

  • 18 mai 2017 à 11 h 46 min
    Permalink

    #12 — Adam Keefe / PF / Sacramento Kings

    Salaire 2001 : 12 750 000 $
    Stats après 20-25 matchs : 5 PTS –- 5 REB –- 1 AST –- 1 STL –- FG : 43 % — RKG : 7,7
    Delta : 1 655 844

    Encore vous, les Kings ? ^_^
    Là, par contre, c’est clair : on capitalise sur les Bird Rights pour proposer le max et anticiper un trade incluant de gros salaire. Qui n’en veut ?

    Suite dès 16:00

  • 18 mai 2017 à 15 h 38 min
    Permalink

    #11 — Austin Croshere / PF / Washington Wizards

    Salaire 2001 : 5 000 000 $
    Stats après 20-25 matchs : 2 PTS –- 2 REB –- FG : 41 % — RKG : 2,9
    Delta : 1 724 138

    « Tiens, je vais lui donner un contrat de 5 millions par an pour le motiver » a du se dire Psychobrook. Sauf que le contrat max n’est pas la garantie de passer un palier, comme le montre le présent cas.

  • 18 mai 2017 à 15 h 40 min
    Permalink

    #10 — PJ Brown / C / Charlotte Hornets

    Salaire 2001 : 10 000 000 $
    Stats après 20-25 matchs : 4 PTS –- 3 REB — 1 AST — FG : 42 % — RKG : 5,5
    Delta : 1 818 182

    Troisième joueur de Charlotte, troisième contrat à 10 millions par an… Un message codé ou subliminal ? Je vous laisse juger. Pour ma part, je suis dubitatif.

  • 18 mai 2017 à 15 h 42 min
    Permalink

    #9 — Charles Claxton / C / New York Knicks

    Salaire 2001 : 3 500 000 $
    Stats après 20-25 matchs : 1 PTS –- 1 REB –- FG : 100 % — RKG : 1,8
    Delta : 1 944 444

    100 % aux tirs : super !
    3 500 000 l’année : seulement ?
    1 point et 1 rebond par match : quoi ?!
    Elgobi ferait bien de lui donner plus de minutes, on pourrait avoir une bonne surprise. Il peut quand même s’en donner la peine, le Charlie ?

  • 18 mai 2017 à 15 h 47 min
    Permalink

    #8 — Scott Williams / C / Seattle Supersonics

    Salaire 2001 : 4 650 000 $
    Stats après 20-25 matchs : 2 PTS –- 2 REB –- FG : 37 % — RKG : 2,3
    Delta : 2 021 739

    Il aurait déjà été dans notre liste l’an dernier, mais pas en aussi haute position. Soulagement pour le GM de Seattle : il peut toujours en tirer un autre joueur via échange, ou du cap pour Seattle pour la saison prochaine (ce qui semble déjà être l’option choisie).

  • 18 mai 2017 à 15 h 50 min
    Permalink

    #7 — Todd Day / SF / Las Vegas Scorpions

    Salaire 2001 : 6 500 000 $
    Stats après 20-25 matchs : 2 PTS –- 1 REB –- FG : 44 % — RKG : 2,2
    Delta : 2 954 545

    On a du mal à imaginer Day continuer sa carrière à Las Vegas, compte tenu de la montée en puissance de McGrady et de Jalen Rose. Il est tout aussi dur d’imaginer qu’il bénéficiera dans le futur d’un contrat si généreux.
    A 31 ans, Day a commencé son déclin. Il a quand même participé à la quête du titre de champion la saison dernière avec de bons pourcentages aux tirs.

  • 18 mai 2017 à 15 h 57 min
    Permalink

    #6 — Corliss Williamson / SF / Minnesota Timberwolves

    Salaire 2001 : 3 700 000 $
    Stats après 20-25 matchs : 1 PT –- FG : 25 % — RKG : 1,2
    Delta : 3 083 333

    Nouvelle signature chez les Wolves, Williamson fait pour le moment très peu démonstration des qualités que les recruteurs ont pu observé chez lui et lui permettre de valider un contrat longue durée garantissant 3,7 M annuels…

  • 18 mai 2017 à 16 h 00 min
    Permalink

    #5 — Tony Delk / PG / Sacramento Kings, puis Cleveland Cavaliers

    Salaire 2001 : 6 000 000 $
    Stats après 20-25 matchs : 1 PT –- 1 REB –- FG : 38 % — RKG : 1,7
    Delta : 3 529 412

    Hormis du cap, beaucoup de cap, le contrat de Tony Delk n’a rien d’attirant.

  • 18 mai 2017 à 16 h 13 min
    Permalink

    #4 — Charles Smith / SF / Boston Celtics

    Salaire 2001 : 8 000 000 $
    Stats après 20-25 matchs : 2 PTS –- 1 REB — 1 AST — FG : 32 % — RKG : 1,7
    Delta : 4 705 882

    Charles Smith, c’est un peu le gars qui a le bon rôle ! Il touche 8 millions cette saison pour une production famélique. Nul doute que les jalousies vont commencer à naitre au sein de l’effectif et que chaque joueur va essayer d’être le plus persuasif pour être l’heureux bénéficiaire de cette cagnotte la saison prochaine. Parce que, soyons honnêtes, il n’aura plus jamais un tel contrat de toute sa vie !
    A moins que le GM des Celtics ne se calme sur la consommation de Guiness et autres liquoreux ??

  • 18 mai 2017 à 16 h 18 min
    Permalink

    NB : pour deux joueurs du podium qui n’ont donc joué aucune minute, j’ai divisé par le minimum possible à savoir 0,1. Le podium rassemble des joueurs dont le delta dépasse 10 000 000.

    #3 — Tracy Murray / SF / Washington Wizards

    Salaire 2001 : 6 000 000 $
    Stats après 20-25 matchs : 1 PT –- 1 REB –- FG : 28 % — RKG : 0,5
    Delta : 12 000 000

    Deuxième joueur pourri gâté par Psychobrook ?! Et Murray dispose encore d’une seconde année avec le même salaire !
    Quel sera le choix de Psycho ? On pense à un échange, car le GM de la capitale américaine semble favoriser l’éclosion de Shane Battier.

  • 18 mai 2017 à 16 h 23 min
    Permalink

    #2 — George Lynch / PF / Orlando Magic

    Salaire 2001 : 2 957 859 $
    Stats après 20-25 matchs : aucune minute.
    Delta : 29 578 590

    Parce qu’il n’a pas joué le moindre match après 2 mois de compétition, Lynch est dans notre top 3. Pourquoi aucune minute, lui qui connait pourtant très bien cette franchise ? La concurrence de joueurs plus jeunes. La saison est encore longue, une éventuelle blessure peut débloquer son compteur de minutes et de points 😉

  • 18 mai 2017 à 16 h 27 min
    Permalink

    Et le plus gros escroc à ce stade de la saison est :

    Ervin Johnson / C / Milwaukee Bucks

    Salaire 2001 : 6 000 000 $
    Stats après 20-25 matchs : aucune minute.
    Delta : 60 000 000

    Troisième pivot des Bucks à toucher 6 millions par an cette saison, mais aussi le plus âgé, Ervin « remporte » le trophée cette saison 2001-2002.
    L’an dernier encore, celui qui a presque la même identité que « Magic » tournait à 8 de RKG. Alors pourquoi cette mise au placard ?

    Merci pour vos éventuelles commentaires et réactions.

    (PS : Bilouu, je te laisse me dire le lot que tu m’attribues).

  • mastev
    18 mai 2017 à 18 h 03 min
    Permalink

    Williamson est ce que l’on appelle une victime de trade. Sans la venue du jeune Jones il aurait eu davanatge de jeu.C’était l’un des meilleurs 3 sur cette FA. IL est donc venu pour un salaire correct, et ne peut jouer
    Il est donc en partance pour le voudrait.

  • Ping : Les Grands Patrons – Saison 2002 – HNBL Nba

  • Ping : Les Grands Patrons – Saison 2003 – HNBL Nba

Laisser un commentaire