Saison 2002-2003 : Infos à savoir

Yo la compagnie, petit point sur les points importants de la prochaine intersaison :

  • Expansion draft : Arrivée de Hawaii (normalement, si Krako fait son article). Sa aura pour conséquence une refonte des conférences et des divisions. J’expliquerais le moment venu comment sa se passe en détail.
  • La free agency de cette année sera finalement sur le même modèle que l’an passé, avec mon tableur excel. J’apporte de nouvelles données pour compléter le choix du joueur : la qualité du staff (il faudra donc tout faire pour avoir le meilleur staff possible), la note happiness (pas encore visible, mais Tony devrait les rajouter sur les pages joueurs). La note hapiness sera noté comme un bonus ou un malus : un joueur très loyal avec une note hapiness très faible perdra son avantage en loyauté (qui n’est un avantage que pour son ancienne équipe), je vais faire qqch comme sa
  • Prolongation de contrat coach : j’ai oublié de le faire cette saison, mais comme les joueurs, vous pouvez prolonger vos coachs, vous n’avez qu’à me demander sur quelle durée, je vous rappelle que les coachs sont signés à hauteur du desired salary.
  • Mastev travaille actuellement sur une nouvelle cuvée de coach
  • La prochaine lottery draft devrait se faire sous forme visuelle, avec un skype ou je ne sais quel autre outils de mise en relation visuelle. Romu devrait être en charge de cette animation qui pourrait être sympathique.

C’est tout, pour le moment

Bilouu

Bilouu

Commissaire de la ligue Hannibal

11 pensées sur “Saison 2002-2003 : Infos à savoir

  • Bilouu
    28 juin 2017 à 11 h 37 min
    Permalink

    Je devrais être opérationnel pour la FA qui arrive, j’ai réussi à automatiser le fichier de façon à ce que quand je rentre les offres, tous se fait automatiquement en me mettant le jour de signature, etc !

  • notorious
    28 juin 2017 à 11 h 59 min
    Permalink

    Au sujet de la FA je trouverais ca bien d’éclairer un peu plus le mode de décision (sans donner de détails sur la formule exacte bien entendu).

    1.Le premier point sur lequel je m’interroge: est-ce que la faiblesse d’un attribut peut être considérer comme un attribut à part entière?
    Par exemple un joueur avec un faible PFW cela veut dire qu’il préfère à tout prix être titulaire ailleurs (même dans une franchise faible)? Ou est-ce qu’un autre attribut prendra l’ascendant, et ce même s’ils ne sont pas très élevés (ex: 50 en greed)?

    2. Un joueur avec 10 en loyalty cherchera-t-il absolument à partir? dans le cas où il aurait 60 en greed et que sa franchise lui propose un contrat max quid de sa non-loyauté?

    3. La loyauté agit sur la fidélité ou sur le nombre d’années de contrat? Ou les deux?

    4. Toujours sur la Loyalty l’an passé j’ai trouvé le choix de Darrick Martin étrange entre les 2 offres des Celtics (http://hnblnba.fr/2017/04/20/signature-fa-darrick-martin/), le joueur est loyal mais refuse un contrat de 3 ans. Il préfère un contrat d’1 an pour améliorer les finances de sa franchise.
    Doit-on en conclure que la loyauté fait qu’un joueur sera prêt à tout pour faciliter le bon fonctionnement de sa franchise? (perso je suis contre^^)

    5. Comment un joueur avec un Greed très haut interprète une Team Option? L’année en option est prise en compte lorsqu’il compare des offres financières?

    6. A quel point la loyauté ou le PFW peuvent être remis en cause par l’argent?
    Je prends l’exemple de mon offre à Juwan Howard l’an dernier, il a 70 en loyalty mais j’ai proposé 12.750M$ soit 30% de plus que les Lakers et cela n’a pas suffit. Jusqu’à quelle différence de salaire un attribut prend l’ascendant?

    Bref il y a surement d’autres questions sur la FA mais voilà un 1er jet qui permettre d’y voir plus clair.

    • Bilouu
      28 juin 2017 à 13 h 27 min
      Permalink

      1.Le premier point sur lequel je m’interroge: est-ce que la faiblesse d’un attribut peut être considérer comme un attribut à part entière?
      Par exemple un joueur avec un faible PFW cela veut dire qu’il préfère à tout prix être titulaire ailleurs (même dans une franchise faible)? Ou est-ce qu’un autre attribut prendra l’ascendant, et ce même s’ils ne sont pas très élevés (ex: 50 en greed)?


      Même un attribut faible peut faire pencher la balance en ta faveur, car aussi petit soit-il, il rapportera toujours quelques points. En faite ce qui compte le plus dans mon calcul, c’est le delta entre chaque attribut. Si l’attribut le plus faible est à 10 mais que le plus grand est à 50, alors l’importance du petit attribut n’est pas à négliger. Dans le cas ou il y a 1 et 99, le 1 ne rapportera quasiment rien, mais peut être suffisamment en centième (0.00) pour plaider en ta faveur. Même si l’attribut le plus haut n’est pas très haut, je suis obligé de le traiter comme si c’était un 100, par exemple. Dans les faits, c’est l’attribut le plus haut du joueur qui prendra toujours le dessus, peu importe sa note. Sinon je dois établir une grille de valeur ou chaque intervalle de note renvoie à une note, et sa complique sérieusement les calculs (je peux néanmoins essayer de travailler dessus si vous le souhaitez)

      2. Un joueur avec 10 en loyalty cherchera-t-il absolument à partir? dans le cas où il aurait 60 en greed et que sa franchise lui propose un contrat max quid de sa non-loyauté?

      La loyauté ne doit pas être vu comme une donnée, qui si elle est trop faible, signifie que le joueur ne prolongera pas. Dans tout les cas, c’est un avantage pour l’ancienne équipe du joueur, car elle seule bénéficie de ce bonus. La loyauté doit être vu comme une stat qui va donner la tendance sur le choix du joueur, un joueur peu loyal sera plus à même de changer d’équipe par rapport à un très loyal, en fonction du statut de la loyauté par rapport aux autres attributs, et du delta entre eux.

      3. La loyauté agit sur la fidélité ou sur le nombre d’années de contrat? Ou les deux?

      Uniquement sur la « fidélité »

      4. Toujours sur la Loyalty l’an passé j’ai trouvé le choix de Darrick Martin étrange entre les 2 offres des Celtics (http://hnblnba.fr/2017/04/20/signature-fa-darrick-martin/), le joueur est loyal mais refuse un contrat de 3 ans. Il préfère un contrat d’1 an pour améliorer les finances de sa franchise.
      Doit-on en conclure que la loyauté fait qu’un joueur sera prêt à tout pour faciliter le bon fonctionnement de sa franchise? (perso je suis contre^^)


      Dans ce cas, je pense que tu pointes le point faible de ma méthode : « comment limité l’importance de la loyauté » ? Cette notion de sacrifice pour les équipes de la part des joueurs très loyaux existe(Je pense à Dirk ou Duncan), donc je ne suis pas contre le fait que cela soit possible. En revanche, il faut que cela reste cohérent, dans le cas de Darrick, ma méthode se base sur la moyenne annuelle. Sur les deux offre, la meilleure moyenne était celle des Celt’s. Mais la loyauté ne sera pas toujours synonyme de sacrifice. Je me base sur le desired salary du joueur pour éviter que la loyauté l’emporte par rapport à une offre trop loin des exigences du joueurs .

      5. Comment un joueur avec un Greed très haut interprète une Team Option? L’année en option est prise en compte lorsqu’il compare des offres financières?

      Peut importe les attributs, les TO sont vus comme un malus et les PO comme un bonus.


      6. A quel point la loyauté ou le PFW peuvent être remis en cause par l’argent?
      Je prends l’exemple de mon offre à Juwan Howard l’an dernier, il a 70 en loyalty mais j’ai proposé 12.750M$ soit 30% de plus que les Lakers et cela n’a pas suffit. Jusqu’à quelle différence de salaire un attribut prend l’ascendant?

      De mémoire, le cas Howard était particulier. Excellent joueur mais sous côtés, il demandait en faite très peu. Lors de mes calculs, je fait un rapport en entre l’offre et la demande (O/D), et comme il demandait très peu de sous, même avec les 30% en moins que toi, les Lakers dépassait largement la demande. Donc en plus de loyauté, le faire partir était compliqué car même au niveau financier les Lakers remplissait ses exigences, et ne se voyaient donc pas attribuer de malus (en dessous de 85% du desired, l’offre proposé se voit attribué un très gros malus). La différence de salaire en fonction de intervalle entre les attributs est impossible à donner car il va varier selon les joueurs. Il est clair que 1 en loyauté et 90 en PFW ne donne aucun doute sur le choix du joueur, un 40-50 donne plus de doute !

      J’espère avoir été clair

  • notorious
    28 juin 2017 à 14 h 12 min
    Permalink

    Parfaitement clair, un grand merci pour ta réponse!
    Je n’avais pas saisi la notion de delta entre les attributs donc m’éclaire sur beaucoup de points, c’est parfait comme cela et j’espère que ca a pu aider d’autres GMs également.

    Dernière question: Est-ce que pour les prochains rookies les attributs IRL seront mis en place? Car là on a Tim Duncan qui a 11 en loyalty et à contrario le Shaq qui a 89 lol

    • Bilouu
      28 juin 2017 à 14 h 15 min
      Permalink

      Les attributs des joueurs sont générer en même temps que les rookies, et donc de manière aléatoire ! Si vous le souhaitez on peu trouver le moyen de coller à la réalité à ce niveau là

  • Bilouu
    30 juin 2017 à 10 h 53 min
    Permalink

    J’ai un problème qui se pose à moi : l’hapiness.

    Comment vous voulez que sa impacte le choix du joueur ? sachant que Happiness renvoie uniquement à l’équipe qui avait le joueur la saison passée

Laisser un commentaire