Les récompenses de fin de saison ou « Euhouardses » 2005 !

 

On va commencer crescendo avec les récompenses qui concernent le staff.

 

 

Pour la saison 2004-2005, le titre de meilleur manager revient au tyran Bilouu, capitaine des Warriors. Leader à l’Ouest, les Warriors ont conservé leur ossature extérieure composée de Mike Bibby, Jerry Stackhouse et Mike Finley qui fait leur succès depuis au moins 3 saisons désormais.

 

 

Quant au titre de meilleur entraineur, il revient à Dick Motta, entraineur principal des Pistons de Detroit. Une médaille qui vient récompenser sa belle saison régulière à l’Est, terminée à la seconde place (59-23) derrière la locomotive new-yorkaise et ses 78 victoires en 82 matchs !

– – – – – – – – –

 

Passons aux trophées individuelles, et on commence par les plus jeunes, puisque nous invitons les rookies les plus dominants à nous rejoindre.

 

 

Ah, on me signale qu’en G-League, Ben Gordon a été Rookie de l’Année et MVP, avec 23P-4R-2A-1S (en 36 minutes). De quoi rendre les Lakers euphoriques pour la saison prochaine ! Bref, revenons à la Ligue Majeure.

 

 

La première équipe des rookies est composée de :

 

1. Emeka Okafor (#8 – Lakers) : 12P-9R-2A-1B. Drafté simultanément à Dwight Howard, le pivot d’origine nigérianne a vu soncompère rejoindre l’Est et récupéré une place de titulaire dès sa saison débutant.

 

2. Josh Smith (#5 – Sonics) : 13P-8R-3A-1B. Le plus jeune joueur de ce cinq, auteur d’une saison très intéressante pour l’ex-lycéen, laisse entrevoir une carrière prometteuse, d’autant qu’il a la confiance de son coach.

 

3. Andre Iguodala (#2 – Nuggets) : 17P-5R-3A-2S. « Iggy » n’a pas eu à forcer son talent pour faire taire les critiques nées de sa sélection haute à la draft. Il a déjà pris son rôle de couteau suisse très au sérieux dans le Colorado. Prochaine mission : rapporter plus de victoires la saison prochaine.

 

2. Kevin Martin (#4 – Mavericks) : 22P-4R-2A-1S. La sensation de la saison, qui fait de l‘ombre à son coéquipier sophomore, LeBron James. Kevin Martin est arrivé sur la pointe des pieds, mais il peut déjà marcher sur les orteils de pas mal d’arrières de la Ligue. Kevin Martin récupère simultanément le trophée de Rookie de l’Année 2005, et c’est mérité !

 

1. T.J. Ford (#14 en 2003 – Grizzlies) : 10P-3R-7A-2S. Laissé en couveuse en G-League la saison passée, où il a raflé les titres de meilleur rookie, de MVP et j’en passe, Ford fait à nouveau partie des meilleurs débutants. Par rapport aux autres rookies cités, le bilan de sa franchise est au demeurant excellent (2nd à l’Ouest avec 70 % de victoires).

 

 

Dans le second cinq, nous retrouvons Dwight Howard (#1 – Celtics), Anderson Varejao (#10 – Mavericks), Andres Nocioni (#18 – Hawks), Devin Harris (#7 – Hornets) et Jameer Nelson (#3 – Turtles).

 

– – – – – – – – –

 

La meilleure progression de la saison concerne un sophomore (surpris que le logiciel distribue cela à un seconde année). Drafté la saison dernière par la franchise la plus à l’Ouest de la Ligue, à savoir les Turtles, l’intérieur a profité de sa seconde saison pro pour

 

– être All-Star,

 

– être joueur de la semaine,

 

– établir son record de points en carrière avec 45 unités.

 

– passer de 17 à 23 de RKG en conservant quasiment le même temps de jeu (passe de 29 à 31 MPG).

 

Il s’agit de Chris Bosh ! Prochaine étape pour lui, amener son équipe à disputer la post-season ?

 

– – – – – – – – –

 

Le meilleur joueur en sortie de banc, celui qui booste le plus son équipe sans en être un titulaire, joue à l’Est dans une équipe qui va disputer la post-season et qui effraie déjà ses futurs adversaires par sa polyvalence sur les postes 1 et 2. Il faudra de toute façon ça à la puissance 2 pour pallier la blessure handicapante de leur titulaire à l’intérieur, Etan Thomas. Le lauréat est Steve Francis, 28 ans, avec 16P-4-R-3A-1S en 26 minutes.

 

 

Le meilleur défenseur de la saison a fermé toutes les bouches qui débattaient sur le nom à attribuer. Il termine la saison avec un triple-double hallucinant : 40P-20R-4A-2S-13B (EVAL de 64). Messieurs, Marcus Camby est déclaré meilleur défenseur de l’année 2004 ! Au passage, Utah détient la seconde meilleure défense de la Ligue sur la saison, un élément qui a bien entendu joué dans l’attribution à n’en pas douter…

 

 

Enfin, le dernier trophée individuel va être attribué, il s’agit de celui du joueur à la plus forte valeur sportive, celui sans qui sa franchise suffoque s’il a un rhume. Deux joueurs cette saison s’étaient lancé dans un duel irrespirable.

 

Le premier, tenant du titre, a encore repoussé les limites de l’entendement. Shareef Abdur-Rahim a réalisé une saison encore plus aboutie que la précédente sur le plan individuel : 38P-11R-3A-1S en 42 MPG (RKG de 35.5).

 

Il récupère 5 trophées de joueur du mois à l’Est, sur 6 possibles !

 

Sur le plan collectif, les Hornets ont vu le 8ème spot des playoffs oscillés devant leur nez à de nombreuses reprises. Mais au final, Charlotte s’est écroulée et termine à la 14ème place de l’Est (tie-breaker avec les Nets et les Celtics) ! Quel décalage.

 

 

Le second joueur est tout simplement le meilleur joueur de la meilleure équipe de la saison. Avec un RKG de 24.5, Ray Allen détient la meilleure évaluation à égalité avec Shaquille O’Neal de l’effectif des Knicks, recordman de victoires sur une saison avec 78 sur 82 possibles ! Chose toute aussi rare, Ray Allen intègre le cercle élitiste des joueurs terminant une saison en étant meilleur marqueur de son équipe, avec des pourcentages supérieurs à 50-40-90 !

 

 

11 points d’écart en termes de RKG, c’est ce qui sépare les bilans individuels de chacun des joueurs.

 

47, c’est le nombre de victoires d’écart entre les Knicks et les Hornets.

 

 

Après le dépouillement, c’est au final Shareef Abdur-Rahim qui soulève le trophée pour la 4ème année consécutive ! Une performance unique qui le fait dépasser les légendes Bill Russell (61-62-63), Wilt Chamberlain (66-67-68), Larry Bird (84-85-86) et Shaquille O’Neal (98-99-2000).

 

RomualdNC

RomualdNC

GM des Bucks --- 1996 : 12ème, 1997 : 8ème, 1998 : 15ème. GM des Blazers --- 2001 : 14ème, 2002 : 14ème, 2003 : 13ème.

3 pensées sur “Les récompenses de fin de saison ou « Euhouardses » 2005 !

  • RomualdNC
    13 avril 2018 à 9 h 27 min
    Permalink

    Pour boucler la boucle, le meilleur cinq de la Ligue serait composé de :
    – Kevin Garnett (C, Timberwolves),
    – Shareef Abdur-Rahim (PF, Hornets),
    – Kobe Bryant (SG, Lakers),
    – Ray Allen (SG, Knicks),
    – Tracy McGrady (SG, Sixers).

    Et le meilleur cinq défensif rassemble :
    – Marcus Camby (C, Jazz),
    – Ben Wallace (C, Knicks),
    – Andrei Kirilenko (SF, Knicks),
    – Jason Kidd (PG, Knicks),
    – Mike Bibby (PG, Warriors).

Laisser un commentaire