Quand faut y aller, faut y aller !

Recette du petit délice à la New Yorkaise

Préchauffer votre four pendant 9 saisons

Prendre 496 grammes de victoires, auxquels on ajoutera 240 cl de défaites en saison réguliere
Saupoudrez de 129 matchs de playoffs, harmonieusement
Une fois la préparation faite, étaler là sur 5 titres de champions de conférence Est, sans déborder ( ce serait dommage de gacher )
Découper l’excès de Pistons sur la droite, et l’imposante présence des Sixers sur la gauche.
Couper en 9 parts égales afin de pouvoir accueillir chaque compositions différentes :

Dans la premiere, mettez une pointe de loose, avec une bonne dose de tanking, et mettez en valeur sur cette part le rookie Van Horn
La seconde , pour un peu de saveur, mettez l’ingredient Bibby en Dleague afin d’avoir plus de goût quelques temps aprés ( un goût un peu amer, je l’accorde )

Sur la troisieme, ne pas avoir peur de bien ajouter du McDyess , ce qui vous donnera une drole de sensation , comme une premiere en playoffs
Une quatrieme part qui sera un mélange de Frelons qui élimine l’arriére goût d’Iverson, Avec ca, inutile de vous le dire, les Turnovers n’en seront que plus savoureux

Aprés ces apértifs, place aux plats de résistances, avec une cinquieme part Made in Lituania, meme si le goût du Ilgauskas disparaitra au pire moment, Mais vous verrez, avec ca, on aura qu’une envie : recommencer
Cela tombe bien , la sixieme part y ressemble, au goût du scorpion, trop fort en goût pour l’ajout de tout le Kirilenko que vous pourrez ajouter
Sur la septieme, on ira essayer à l’exces du Jesus, avec 63 points bien reparti sur 48 minutes : encore un peu léger, mais on sent que la préparation peut prendre

La huitieme … vos papilles s’en souviendront , tant l’accord gustatif semble parfait : Une dose de Kidd, agrémentée d’une pincée du Shaq, autour d’un big ben , et vous aurez 78 eclats de noisettes sur une saison, avec au centre de votre part une bague qui restera comme la toute premiere ( et l’unique )

Enfin, pour faire digérer le tout, ou vous faire vomir au choix, prenez du Mobley à la place du Shaq et vous aurez un petit retour gastrique, certes, mais pleins de bons souvenirs

Ca a été 9 saisons pleines , remplies de dealsssss plus ou moins XXL, de xxx défaites en finales, de calculs à la FA, de steals a la draft , de peut etre la plus belle équipe qu’HNBL connaitra ( raaaa ce 5 Kidd Allen Kirilenko BigBen Shaq <3 ), et de bien bonnes humeurs avec vous tous;)
Cela a été plus qu'une plaisir de jouer avec vous, mettre des branlées aux Pistons avant de prendre une dernière claque, de prendre plein de branlées avec les Warriors avant de leur en mettre une bien profonde , d'avoir drafté le meilleur meneur du jeu et l'avoir vendu pour le meilleur arriére ( joueur ? ^^ ) de la simu , d'avoir foutu en l'air pleins de régles en dealant n'importe comment ^^

L'heure du départ est venu pour cet anti Knicks que je suis, mais alors quel kiff d'avoir foutu Reggie dans le staff de NY mouhahaha .

Merci mon cher Bilouu , et désolé pour tout les trucs fous que je t'ai fait subir;) Tu géres la barque comme il faut, la simu ne cesse d'évoluer, et ne craques pas sous la pression des fromages et continues le boulot surtout , c'est rare les simus ou le noyau dur est resté aussi longtemps souder, ca vaut le coup ^^
Et merci à vous tous pour toutes les interactions ici ou sur Whattsapp, pour toutes les demandes foireuses que je vous ai faite, et votre bonne humeur 😉

J'espére qu'on battra pas mes records , le 78-4, le nombre de finales perdues d'affilé, le plus gros trade niveau salaire , et surtout le nombre de trades annulés:D vous avez du boulot pour ce dernier , mes cocos:D

Bonne continuation à tous, pas adieu, mais foutez bien le bordel à la tradedeadline;)

One thought on “Quand faut y aller, faut y aller !

Laisser un commentaire