Free Agency 2009 : Mais où atterrira Andrew Bynum ?

Une des stars de la Free Agency 2009, c’est le pivot de 21 ans des Honolulu Turtles. Barré par le vieillissant mais toujours All-Star Shaquille O’Neal, Andrew Bynum sort de sa pire saison en carrière avec avec 6 points et 3 rebonds de moyenne en 16 minutes (8 de ranking). Mais ça n’empêche pas bon nombre de franchises de s’intéresser à son cas.

Elles sont au nombre de 5 : les Houston Rockets, les Philadelphia Sixers, les Honolulu Turtles, les Denver Nuggets et les Cleveland Cavaliers. Les Turtles, en délicatesse avec leur salary cap, lui offrent 25M sur 5 ans dès le Day 1. Les Sixers, eux, offrent la MLE sur 3 ans au Day 1 également. Les Rockets offrent 37M sur 4 ans, toujours au Day 1. Au Day 2, les Nuggets arrivent pour offrir leur MLE sur 3 ans également. Et au Day 3, les Cavaliers viennent proposer 30M sur 4 ans.

Le bon Andrew demandait 34M sur 5 ans, et se retrouve servi avec 4 belles offres. Oui, 4, parce que l’offre de son ancienne franchise est vite écartée. Le contrat est trop faible, le temps de jeu pas assuré, la win non plus. Bref, on tient un changement de franchise !

Les Nuggets et les Sixers ont faits les playoffs cette année, et ont le PFW pour eux. Mais ils sont en-dessous du desired de Bynum. Les Rockets et les Cavs sont au-dessus, mais offrent peu de chances de playoffs à court terme.

Tant pis pour la win, l’argent est plus important pour Andrew Bynum. Il refuse les deux MLE qui lui ont été proposées, dommage pour les Sixers et les Nuggets qui avaient pourtant réussi à attirer l’intérêt d’Andrew, mais la concurrence était trop forte.

Reste Cleveland et Houston. Deux franchises en reconstruction. Deux équipes qui lui offrent respectivement 30M et 37M sur 4 ans. Mais les Rockets ont déjà Greg Oden en jeune pivot.

Andrew Bynum change de franchise….

Et signe aux Houston Rockets pour 37M sur 4 ans, pour former la raquette du futur dans le Texas avec Greg Oden. Espérons qu’elle ne soit pas la raquette du futur de l’infirmerie….

2 pensées sur “Free Agency 2009 : Mais où atterrira Andrew Bynum ?

Laisser un commentaire