Le Hall of Fame d’Hannibal, 2ème cuvée : A vous de voter !

Hello cher confrères, je lance les votes pour la deuxième cuvée de Hall of Famers made in Hannibal dès maintenant (vacances oblige). Alors que nous nous apprêtons à conclure une 15ème saison, nous commençons à avoir une belle histoire. Et quoi de mieux que de la célébrer qu’en votant et entretenant notre Hall of Fame, histoire de récompenser des joueurs qui nous ont marqués alors qu’ils ont été loin d’être dominant en vrai (Shareef, on pense tous à toi) ?

Les règles d’admissions sont simples : Comme IRL, il faut attendre 3 saisons entre la retraite d’un joueur et son intronisation au Hall of Fame. Chaque année, les candidats au temple de la renommée seront élus durant les playoffs par vous, les GMs. Tout le monde peut voter pour 5 joueurs, et les 3 joueurs récoltant le plus de voix seront admis officiellement au Hall of Fame. Ils auront alors le droit à un article retraçant leur carrière et leurs accomplissements et à une entrée officielle dans le Hall of Fame du log (notre commish peut faire ça visiblement ^^).

Voici une présentation des candidats à la toute première intronisation au Hall of Fame d’Hannibal. 27 candidats ont été sélectionnés, mais y’a peut-être quelques oublis, ne manquez pas de le signaler. Alors, à vos votes ! (Petit rappel, on essaye de voter pour les joueurs qui ont impactés le plus Hannibal. Bien sûr que Robert Parish est au Hall of Fame, mais il n’a été qu’un back-up sur la simu).

Pour rappel, la première cuvée de Hall of Famers comportait :

John Stockton : http://hnblnba.fr/2019/05/07/hall-of-fame-2009-john-stockton/

Charles Barkley : http://hnblnba.fr/2019/05/06/hall-of-fame-2009-charles-barkley/

Gary Payton : http://hnblnba.fr/2019/05/09/hall-of-fame-2009-gary-payton/

A partir de cette saison, les votes pour le Hall of Fame rapporteront un peu de cash, comme la participation à n’importe quel concours. On va partir sur 15$ pour un vote correct (5 noms). Les votes sont clôturés à la fin des finales NBA. Les articles arriveront quand j’aurais du temps de dispo 😀

Cuvée 1999 (4 saisons) :

Magic Johnson : All-Star en 1995-1996, All-NBA Third Team en 1995-1996 (18 points / 6 rebonds / 5 assists), finaliste NBA en 1997 avec les Spurs, 59 victoires lors de la saison initiale avec les Rockets (demie de conférence).4 saisons en tant que titulaire, 3 qualifications en playoffs.

Cuvée 2000 (5 saisons) :

Clyde Drexler : Finaliste lors de la saison initiale avec les Wizards, champion avec les Warriors en 1998, 6th man of the Year la même année (14 points / 5 rebonds / 4 assists), 61 victoires pour les Warriors en 1997-1998.

Cuvée 2001 (6 saisons) :

Deltef Schrempf : All-Star en 1995-1996, All-NBA Third Team en 1995-1996 (19 points / 6 rebonds / 3 assists), Champion NBA en 1996 avec les Sacramento Kings (qui étaient meilleur bilan de la Ligue avec 69 wins), Demi-finale de conférence en 1996-1997 (saison à 58 wins).

Dennis Rodman : Finaliste lors de la saison initiale avec les Wizards, saison record au rebond offensif (4,48/match, 367 rebonds offensifs sur la saison). Top 10 au rebond lors des trois premières saisons.

Cliff Robinson : Champion NBA avec les Warriors en 1998 (61 wins)

Mitch Richmond : All-Star en 1995-1996, FP du Jazz, demie de conf en 2000 avec les Knicks et en 2001 avec les Mavs. Deux saisons à plus de 20 points. Devenu assistant coach chez les Wizards (meilleur bilan de l’Est en 2004) puis le Jazz.

Glen Rice :  Lieutenant des Suns de 1995 à 1999, All-Star en 1995-1996, vainqueur du 3-point contest, 3 saisons à plus de 19 points de moyenne, premier tour avec les Hawks en 2000, dernière saison aux Pistons.

Cuvée 2002 (7 saisons) :

Scottie Pippen : All-Star en 1995-1996, Finaliste NBA avec les Wizards lors de la saison initiale (61 wins), deux finales de conférence avec les Raptors en 1999 et 2000, 3 saisons dans les 10 meilleurs intercepteurs. Devenu Head Coach des Hawks depuis 2002.

Karl Malone : All-Star 3 saisons, All-NBA First Team en 1995-1996 (24 points / 8 rebonds / 3 assists), 4 saisons à plus de 20 points. Premier tour avec les Suns (50 wins) et les Blazers (57 wins). Ouais parce qu’avec 57 wins en 1999-2000 t’es 5ème à l’Ouest. Assistant coach des Turtles puis des Pacers.

Hakeem Olajuwon : 4 fois All-Star, All-NBA Third Team en 1996-1997 (19 points / 10 rebonds), All-Defensive Second Team la même année, All-NBA Third Team en 1997-1998 (20 points / 10 rebonds), 3 éliminations au premier tour avec les Nets puis les Sonics. Head Coach des Rockets depuis 2002.

Michael Jordan : 4 fois All-Star, All-NBA First Team en 1995-1996 (32 points / 6 rebonds / 3 assists), All-NBA Third Team en 1996-1997 (24 points / 5 rebonds / 3 assists), 5 saisons à plus de 20 points, 3 éliminations au premier tour avec les Nuggets et les Sonics. Head Coach des Turtles depuis 2002.

Cuvée 2003 (8 saisons) :

Nick Anderson : Champion NBA avec les Cleveland Cavaliers en 1997, finaliste de conférence en 1998, 3 saisons à plus de 15 points, 4 saisons à plus de 50 wins, éliminations au premier tour avec les Blazers et les Nuggets, All-Defensive First Team en 1996-1997.

Toni Kukoc : Champion NBA avec les Sixers en 1999 (67 victoires), 2 fois All-Star, finale de conférence avec les Mavericks, élimination au premier tour avec les Nets. Head Coach des Bucks depuis 2003.

Derrick Coleman : 4 fois All-Star, All-NBA Third Team en 1995-1996 (19 points / 9 rebonds), 4 éliminations au premier tour à Dallas et Seattle.

Reggie Miller : 3 fois All-Star, finalist NBA avec les Wizards en 1996, All-NBA First Team en 1996-1997 (28 points / 4 rebonds / 3 assists), All-NBA Second Team en 1995-1996 (25 points / 3 rebonds / 3 assists). Demie de conférence avec les Kings en 2001. Assistant coach aux Knicks de 2003 à 2008 (une finale et un titre), puis Head Coach des Pacers depuis cette année. Record de 3-points sur une saison, 275 tirs primés à 45% de réussite. Record de 3-points inscrits sur un match de playoffs (9 réussites).

Cuvée 2004 (9 saisons) :

Greg Anthony : Finaliste de conférence avec les Hornets, les Mavericks et les Grizzlies, 5 saisons dans les 10 meilleurs intercepteurs, demi-finale avec les Grizzlies et les Wizards. Assistant Coach chez les Hawks puis les Suns.

Vlade Divac : Finaliste NBA en 2001 avec les Raptors, finaliste de conférence en 1999 et 2000 avec les Raptors, Ironman de la Ligue avec 574 matchs disputés de rang, 2 saisons dans le Top 10 au contre. Elimination au premier tour avec le Jazz. Assistant coach chez les Nuggets puis les Knicks.

Pat Ewing : Symbole de la lose, perd 5 finales NBA (3 avec les Knicks, une avec les Spurs, une avec les Wizards). Les Knicks gagnent le titre l’année suivant sa retraite. 3 fois All-Star, 4 saisons dans les 10 meilleurs contreurs de la Ligue, 2 saisons dans les 10 meilleurs rebondeurs.

Cuvée 2005 (10 saisons) :

Jim Jackson : 3 fois All-Star, 6 années à plus de 18 points, All-NBA Second Team en 1996-1997 (24 points / 5 rebonds / 4 assists). Chat noir de la simu, toutes ses équipes ont explosées après son départ. Aucun tour de playoffs passé alors qu’il a joué pour les Mavs, les Knicks et les Lakers, faut le faire.

Doug Christie : 6 saisons dans le Top 10 des intercepteurs, All-Defensive First Team en 1996-1997 (15 points / 5 rebonds / 1,9 steal), All-Defensive Second Team en 1995-1996 (15 points / 5 rebonds / 1,6 steal), demi-finale de conférence avec les Grizzlies et les Lakers, premier tour avec les Blazers et les Hawks.

Dikembe Mutombo : Finaliste NBA avec les Raptors en 2001, 59 wins avec les Rockets, Defensive Player of the Year et All-Defensive First Team en 1995-1996 (10 points / 11 rebonds / 3,3 blocks), finale de conférence avec les Raptors en 2003, demies avec les Rockets en 1996 et les Bulls en 2004, éliminations au premier tour avec les Rockets 1997 et les Celtics en 2000.

Cuvée 2006 (11 saisons) :

Bruce Bowen : Champion NBA en 2005 avec les Knicks, meilleur bilan de l’histoire de la saison régulière (78 victoires), 3 saisons avec le meilleur bilan de la Ligue, 9 saisons à Dallas, 2 finales de conférence, meilleure note de Perimeter Defense de la simu. Mais peu de steals, donc aucune sélection en All-Defensive Team. Assistant des Cavs.

Jon Barry : Champion NBA en 2000 avec les Sixers, All-Star en 1999, meilleur intercepteur en 1999, 5 saisons dans les 10 meilleurs intercepteurs, record de steal en un match. Finale de conférence avec Dallas et les Sixers, demie avec les Wolves.

Latrell Sprewell : Champion NBA avec les Las Vegas Scorpions en 2003, 3 fois All-Star, All-NBA First Team en 1996-1997 (23 points / 5 rebonds / 4 assists), All-NBA Third Team en 1997-1998 (22 points / 6 rebonds / 4 assists). Finaliste de conference avec les Sixers et les Scorpions, demie avec le Heat. Assistant chez les Nuggets puis les Scorpions.

Cuvée 2007 (12 saisons) :

Nick Van Exel : Finaliste NBA avec les Raptors en 2001, 7 fois All-Star, 3 fois All-NBA Second Team, 3 fois All-NBA Third Team, 5 fois meilleur passeur de la Ligue, 2ème meilleur passeur d’Hannibal

Shawn Kemp : 6 fois All-Star, Champion NBA avec les Cleveland Cavaliers en 1997 et avec les Las Vegas Scorpions en 2001 et 2003, MVP des Finales 1997, All-NBA First Team en 1997-1998, 2 fois All-NBA Second Team, 2 fois All-NBA Third Team, All-Defensive First Team en 1995-1996, 2 fois All-Defensive Second Team

Howard Eisley : Champion NBA avec les Sixers en 1999 et 2000 et avec les Las Vegas Scorpions en 2001, 6 saisons dans le Top 10 des steals, Top 20 en carrière aux interceptions sur Hannibal.

16 pensées sur “Le Hall of Fame d’Hannibal, 2ème cuvée : A vous de voter !

Laisser un commentaire