Un retour dans le rang pour les Hawks ?

On les avait quittés au lendemain d’une défaite en finale HNBL face aux Warriors 4-1 et on les retrouve peu après la mi-saison à la 6 ième place à l’Est pour faire un bilan de mi-saison et des poussières.

Même à deux, les Hawks n’ont pas réussi à contrer Ty Lawson en finale face aux Warriors

Force est de constater que le beau parcours d’Atlanta la saison dernière en playoff n’a pas accouché de résultats du même acabit pour cette saison. Le choix décidé par la direction était de miser sur la continuité et la progression de l’équipe. Pour cela, il fallait déjà réussir à prolonger les garçons qui étaient en fin de contrat, Marcus Morris et Jeff Withey.

Avec les finances qu’étaient celles des Hawks, il était très compliqué, voir impossible de prolonger les deux joueurs. Qui allait être sacrifié ? A la surprise générale, c’est finalement CJ Watson, figure historique ( drafté et nourri au sein par les Hawks) et âme défensive de l’équipe, qui est sacrifié en échange de OJ Mayo du Magic afin de pouvoir prolonger les deux zigotos. La petite économie réalisée par cet échange a permis de refaire signer Jeff Withey. Mais est ce que ça valait vraiment le coup ?

Heu…ça sent bizarre, non ?

CJ Watson et OJ Mayo ont deux profils assez semblables mais assez éloignés également. OJ est plus une pâle copie de CJ, moins bon défenseur, moins bon shooteur à 3 pts mais le pari du GM était à l’époque qu’avec les qualités d’OJ, cela pouvait suffire à compenser certains domaines du jeu de CJ.

Au scoring, OJ Mayo fait le boulot, en 26 min, il tourne à 15.2 pts contre 15.9 pts pour Watson l’année dernière avec un temps de jeu de 31 min. Mais là où le manque de CJ se fait ressentir, c’est à la passe et aux interceptions. On ne remplace pas un des meilleurs défenseurs extérieurs de la ligue en un claquement de doigts. CJ Watson tournait à 4 passes et 2.9 steals (Oh le vilain avec ses mains baladeuses #MeToo) alors qu’OJ ne tourne qu’à 2.7 passes et 0.9 steal. Bien sûr, le temps de jeu joue et les stats d’OJ mayo sont bonnes mais lorsqu’on compare avec son prédécesseur, ça pique un peu…

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé…

Si l’arrivée de Mayo ne compense pas la perte de Watson, est ce que la re signature de Jeff Withey permet de compenser en partie la perte ? ATTENTION SPOILER /// Hé bien non, le garçon a perdu pied après avoir signé son contrat. Les TC n’ont pas été favorables et là où il avait progressé l’année dernière, il a régressé. Finalement le GM Karlson a dû chercher une autre solution en la personne de Jusuf Nurkic arrivé des Grizzlies. Bilan, à perdre son âme, on perd son(ou au) jeu.

Après ce choix stratégique très discutable (quelle pipe ce GM !), il a dû, comme évoqué précédemment, chercher un renfort intérieur pour compenser la baisse de régime de Withey. Un trade à 4 joueurs a été réalisé avec les Grizzlies afin de rapatrier Jusuf Nurkic et Toney Douglas contre Dante Exum et Marcus Morris. Finalement, Karlson a sacrifié Morris qui avait été prolongé l’été dernier (et souvenez-vous en perdant CJ Watson pour renforcer un concurrent direct…) pour remplacer Withey et combler certains manques d’Oj Mayo avec l’arrivée de Douglas qui est un bien meilleur défenseur extérieur. Marcus Morris était le 6 ième homme des Hawks, il apportait environ 11 pts en sortie banc lors de ses trois dernières saisons à Atlanta et Dante Exum était un sophomor en progression pour devenir un bon spécialiste défensif et une solution de remplacement à la mène. Ce trade a permis d’apporter plus de solution à l’arrière avec la doublette OJ Mayo et Toney Douglas (qui était un point faible l’an dernier notamment en finale contre les Warriors) mais il a fragilisé le jeu intérieur avec la perte de Marcus Morris. D’ailleurs pour apporter une rotation en ailier, les Hawks sont allés chercher Nikola Mirotic (qui faisait tourner les serviettes au Jazz //Hommage à Patoch’ le meilleur d’entre nous).

Finalement, les Hawks sont à 34 victoires et 23 défaites en 57 matchs, ce qui est un bilan correct et on se souvient que l’an passé avec un bilan de 45 victoires et 37 défaites et une cinquième place à l’Est, ils avaient réussi à se hisser en finale HNBL mais cette fois-ci, l’effet de surprise ne sera plus là…

Une pensée sur “Un retour dans le rang pour les Hawks ?

Laisser un commentaire