SR 2016-2017 : Bonnes Surprises

Après cette saison qui verra à nouveau les Golden State Warriors terminer en tête de l’ouest, et les Wizards de la D-League, petit retour sur ce qui m’a surpris, agréablement ou pas !

Les équipes qui ont performées au dessus de mes attentes :

Des Moines Bats : Après des saisons un peu insipides, avec 47 victoires en deux saisons en 2013 et 2014, et une délocalisation, la nouvelle franchise des Bats atteint la barre symbolique des 50 victoires. Pour cela, deux trades ont étés réalisés notamment, pour faire venir Rondo, McGee et surtout Mahinmi ! Ça permet à Des Moines de bien figurer malgré leur attaque cataclysmique, mais à l’inverse une défense extrêmement solide qui s’inscrit cette année dans le top 3 de la ligue. La marge de progression reste l’ajout d’un scoreur avec un volume conséquent derrière Ellis selon moi.

Philadelphie Sixers : Ici aussi, 50 victoires, et ici aussi, on sort de quelques saisons assez fades. C’est comparable aux Bats aussi dans l’orientation défensive de l’équipe, mauvaise attaque mais 4e défense de la ligue. C’est en partie grâce à Simmons, ROY 2016 et incontestablement une future star de la ligue, avec un profil atypique et un physique incroyable. Ici aussi, voir encore plus que pour Des Moines, il manque un scoreur efficace derrière Simmons et Horford.

Scorpions : On change de registre avec une équipe qui a toujours été très forte, mais les preview d’avant saison et la majorité des classements des GMs voyait les Scorpions en 7e, bilan, une très belle 3e place et 55 victoires malgré un trade pour rajeunir l’équipe, avec Oladipo qui remplace Green. L’équipe est aussi différente des deux autres dans son équilibre, avec une belle 5e place en attaque, mais aussi une 8e place en défense. Dans ce cas ci, la marge d’amélioration est plus compliquée à voir, peut-être un pivot plus solide en défense.

Les joueurs qui m’ont agréablement surpris :

Pascal Siakam : Deuxième pick de la dernière draft, Siakam ne sort pas de nulle part, ses qualités sont connues depuis longtemps et il avait de la place à Charlotte pour se développer et avoir des responsabilités. Ceci dit, le voir tourner en 20-7-3 avec de supers % au tir me semblait improbable avant la saison, il va maintenant falloir emmener les Hornets un peu plus haut qu’à 20 ou 25 victoires.

Rajon Rondo : J’ai hésité à en parler étant donné que ça fait un peu doublon avec les Bats. Mais son arrivée a transformé l’équipe, et en parallèle les Pacers ont eu du mal à rester au niveau, au point de finir en dehors de la post-season après le départ de RR9. Malgré des stats peu clinquantes, et un âge qui avance (31 ans), Rondo est toujours un top player, et il emmène ses équipes à un niveau impressionnant, dernière chose, son ratio AST/TO de 6.12, simplement son meilleur en carrière, et un chiffre ahurissant. All Defensive first team et assists leader à nouveau.

Une pensée sur “SR 2016-2017 : Bonnes Surprises

  • b2zoMTB
    21 avril 2021 à 20 h 46 min
    Permalink

    Nous sommes contents d’être dans les bonnes surprises. En effet après une demie saison moyenne nos trades ont permis une folle remontée et Rondo n’y est pas étranger.

Laisser un commentaire