SR 2016-2017 : Mauvaises Surprises

Après cette saison qui verra à nouveau les Golden State Warriors terminer en tête de l’ouest, et les Wizards de la D-League, petit retour sur ce qui m’a surpris, agréablement ou pas !

Les équipes qui ont performées en dessous de mes attentes :

Indiana Pacers : L’équipe tournait (très bien) jusqu’au millieu de saison, jusqu’à assurer un % de victoire de 65%, et un bilan de 30-15 avant février, après cette date, de nombreux trades arrivent et vont plomber l’équipe, autant ceux de Rondo ou Westbrook rapportent deux prospects extrêmement intéressants avec D-Lo et Gordon, autant celui de Deron Williams reste à mes yeux incompréhensible, tant la contrepartie est faible. 40-42 finalement, soit un 10-27 de février à la fin de saison, qui verra les Pacers finir en dehors des playoffs. Globalement le futur s’annonce néanmoins meilleur avec un beau trio 1-4-5 et tout ses picks.

Atlanta Hawks : Là aussi des similitudes avec Indiana. Une équipe qui tournait bien depuis quelques années, un bon % jusque février, et un trade qui voit Smith partir et qui plombe le pivot des Hawks. 26-21 jusque février, 12-23 ensuite et à nouveau une équipe hors PO. Ici en revanche l’avenir s’annonce un peu plus sombre, en effet Atlanta ne dispose pas de son pick, et pour remonter rapidement dans une conférence infernale, il va falloir lâcher rapidement ses assets, ce qui va amener un projet à priori moins pérenne.

Denver Nuggets : Le tanking, encore et encore à Denver, l’équipe ne se voyait pas réellement plus haut en terme de bilan, encore que, mais échouer à 9 victoires des Suns, et 3 des Wolves est particulièrement scandaleux lorsque sait la qualité des joueurs qui composent l’équipe.
Avenir radieux en revanche, si tant est que le GM arrête un jour de tanker 😀 avec de nombreux assets et une équipe très jeune.

Les joueurs qui m’ont déçus :

Joel Embiid : Choix qui peut paraitre surprenant, il l’est d’ailleurs, Embiid sortait quand même d’une superbe saison à 30 points par match et surtout un titre, mais cette année, seulement 24.5 points, et surtout une équipe qui ne décolle pas, 45 maigres victoires dans une conférence moribonde, loin derrière les Bats ou les Sixers. Avec un noyau Chris Paul, Watson et désormais Green qui vieillit il faudra que Embiid montre qu’il est un FP capable de mener son équipe plus haut que cette année.

Shannon Brown : Cas compliqué à nouveau, car l’arrière d’Atlanta a été rapidement limité en terme de temps de jeu, et pour cause il avait perdu la production offensive qui le caractérisait, et lorsque LA a décidé de le bencher, puis de le trader, l’équipe tournait mieux. Passer de mener son équipe en PO, avec 23 ppg en tant que FP, à bencher à Atlanta qui sera hors PO, la chute est dure.

5 thoughts on “SR 2016-2017 : Mauvaises Surprises

  • Karlson
    21 avril 2021 à 20 h 34 min
    Permalink

    Deux fois Atlanta, c’est dur ! 😭
    En joueur décevant, j’aurai bien vu Okafor. Certe, il est jeune mais sa première saison était très prometteuse mais les TC sont passés par là aussi…

  • b2zoMTB
    22 avril 2021 à 9 h 37 min
    Permalink

    C’est vrai que Embiid a déçu, d’autant plus qu’Orlando est sorti dès le premier tour après une SR assez laborieuse.

Laisser un commentaire