Le TOP 100 de la saison 2016-17

Vous me connaissez, j’adore les stats, on leur fait dire ce qu’on veut, et j’aime encore plus ça.

Ici l’analyse, ou plutôt l’assemblage de donnée sans aucun sens me donne un classement. Il est je pense plus poussé qu’un simple PER, même si ce dernier rentre dans mon calcul.

Voici d’ailleurs les éléments pris en compte

  • Offensive Win Share
  • PER
  • Game Score
  • TS%
  • EFG%
  • USG%
  • TO%
  • VORP
  • Defensive Win Share
  • SUM Spm

La note sera divisée en 4 parties :

  • une première sur l’impact défensif
  • une deuxième sur l’impact offensif
  • une troisième sur l’efficacité du joueur
  • une quatrième sur la production offensive
  • une cinquième sur l’impact global du joueur (la note finale)

IMPORTANT : Contrairement à un ranking au PER qui ne prends pas en compte les resultats de l’équipe, ce classement note l’impact du joueur, mais au sein d’un collectif. Ainsi les meilleurs équipes sont avantagés et inversement.

Notez également que des joueurs tradé en cours de saison sont « faussés » (Warren par exemple) car les notes sont appliqués à la dernière équipe.

A chaque partie, vous avez le rkg du joueur comme suis

  • Ranking au global
  • Ranking sur les joueurs sélectionnés au top 100 sur chaque poste. Ainsi, si un joueur est classé 24/15 SF, cela signifie qu’il ne fait pas partie des meilleurs SF (ceux du top 100) dans cette catégorie.

Cette année, il y a :

  • 17 Pivots
  • 27 Ailiers Forts
  • 14 Ailier
  • 20 Arrière
  • 22 Meneur

Des Moines et Honolulu sont les équipes les plus représentées avec 6 joueurs.

New York, Minneapolis et Charlotte place chacun 1 joueur.

Utah n’a aucun représentant dans ce classement.

Bilouu

Bilouu

Commissaire de la ligue Hannibal

10 pensées sur “Le TOP 100 de la saison 2016-17

  • Bilouu
    23 avril 2021 à 16 h 02 min
    Permalink

    Première partie de la publication avec les places 100 à 85 !

    C’est le mal-aimé Schroder qui se classe 100ème, lui qui en ai à sa 4eme franchises en 4 ans.

    La jeune escouade des Nets classe deux jeunots 99 et 98eme avec Terry Rozier et Alex Len.

    Luol Deng est seulement 97eme, lui qui est censé faire parler sa défense ne se classe même pas parmis les meilleurs ailiers dans ce domaine.

    On note la présence de deux armes défensives avec Roberson 96eme et Noel 91eme. Deux joueurs qui répondent présent dans un collectif, mais qui individuellement sont trop limités pour apporter avec régularité en attaque. Leurs excellentes note défensives représentent d’ailleurs la quasi totalité de leurs notes globales.

    Kyle Lowry après un début de saison patate et rentré dans le rang et se classe 85ème, la faute aussi aux résultats de son équipe, même si c’est le meilleur contributeur offensif de ce bas de classement.

    Et pour finir, un joueur qui pâtis clairement des résultats de son équipe, c’est Bradley Beal, qui se classe 94ème. Sa production offensive est limitée mais honorable compte tenu du bourbier de Sacramento, qui ne manque pourtant pas de talent. Mais sa production défensive ne joue pas en sa faveur, il est même négatif de ce côté là d’un point de vue collectif. D’ailleurs, c’est un des moins mauvais de son équipe dans ce domaine, c’est dire … Un seul Kings arrive à ne pas être négatif en défense pour son équipe, il sera plus haut dans ce classement.

  • Bilouu
    24 avril 2021 à 13 h 46 min
    Permalink

    Deuxième partie de la publication avec les places 84 à 70.

    C’est donc 84ème que se classe Pat Beverley le GOAT. Nul doute que sa défense parle pour lui, mais ses lacunes offensives font de lui un joueur unidimensionnel.

    On ne parlera pas de Kawhi et TJ qui ont été tradé en cours de saison.

    La surprise de cette partie, c’est peut être les notes de Myles Turner. Parmi les meilleurs contreurs de la ligue, la défense des Nets n’en reste pas moins average, tout au mieux. Ainsi, Myles se classe 18ème dans l’impact défensif à sa position, derrière les 17 autres pivots de ce top 100.

    Josh Richardson fais partie des 2 Suns de ce classement, et on note déjà sa contribution défensive, qui est la meilleure de son équipe.

    Les Warriors ne sont pas peu fier de vous présenter Tyrus Thomas, l’homme meilleur défenseur au poste 5, selon de très sérieuses data. 1er chez les pivots, 5ème au général, on négligera ici son apport offensif qui est proche du néant.

    Et pour finir, Julius Randle que l’on retrouve à la 71ème place, 18/27 chez les PF. Nul doute que sa place n’est pas ici, mais les résultats de son équipe joue en sa défaveur tout comme sa défense 200ème au global, et 42ème chez les joueurs de son poste

    • b2zoMTB
      25 avril 2021 à 9 h 26 min
      Permalink

      Un contreur ne fait pas forcément un très bon défenseur. Ca fait partie de l’arsenal du bon défenseur, mais ce n’est qu’une flèche dans l’arc du défenseur.

  • Bilouu
    25 avril 2021 à 9 h 23 min
    Permalink

    Troisième partie de la publication avec les places 69 à 55.

    Les premiers rookies sont là. la Surprise DFS de classe 57ème, avec une note défensive superbe pour un rookie. On retrouvera d’ailleurs un autre rookie de son équipe plus haut dans ce classement.

    Le second c’est le solide Malcolm Brogdon qui, avec son compère Josh Richardson, montrent qu’ils peuvent être les taulier défensif de cette équipe des Suns. La production offensive est tout à fait honorable pour un rookie.

    Victor Oladipo confirme qu’il est déjà un très solide défenseur, mais que le travail à fournir est en attaque. La fin de saison régulière chez les Scorpions est prometteuse à ce niveau, mais il faudra confirmer sur la durée.

    Le nouveau Heat men Ed Davis de classe 66ème, une bonne recrue ?

    Deux Nuggets dans cette partie de classement avec E’Twaun Moore et Ryan Anderson. Les deux seuls à être en impact défensif négatif dans cette partie (aucun Nuggets ne se démarque à ce niveau), mais on nous dit que Collins is the Man. Qui va défendre dans cette équipe ? Un Luol Deng en bout de course ? Will see

    Et l’anomalie de ce classement, Rodney Stuckey, second Spurs de ce classement, et miraculeusement positif pour son équipe en défense, le seul.

  • Bilouu
    25 avril 2021 à 22 h 23 min
    Permalink

    Quatrième partie de ce top 100, place 54 à 40

    On commence avec deux Lakers 40 et 41ème, Eric Bledsoe et Rudy Gobert. Chacun se classe parmis les meilleurs défenseurs à leurs postes.

    Deron Williams paie la première partie de saison ou il était sur le banc à Indiana. Sa position ne reflette pas son réel niveau de fin de saison à Vancouver.

    Ty Lawson se classe 42ème alors que l’on a toujours pas vu MCW !

    Deux Bats finalistes avec McGee et Batum. L’impact de McGee se note dans sa défense, 4ème chez les Ailiers Fort, alors que Batum arrive à apporter son apport dans plusieurs domaines.

    Et on terminera pas noter l’excellente saison de Pascal Siakam, qui arrive à dégager des statistiques assez impressionnantes pour un rookie, et encore plus dans une équipe qui tourne au ralenti.

  • Bilouu
    26 avril 2021 à 16 h 59 min
    Permalink

    5ème partie, place 39-30 !

    La partie des meneurs, au nombre de 4 sur cette portion !

    MCW 12ème, 11ème Kyrie. C’est donc Sessions qui prends la 10ème place et Jeremy Lin la 9ème.

    Encore un Bats, avec Serge Ibaka auteur d’une grosse saison, et qui confirme son assurance en défense.

Laisser un commentaire