Nouvelle saison, Nouvelle équipe : Bienvenido a los Chupacabras

On y est, les Atlanta Hawks ont laissé place à la nouvelle franchise sortie de terre « Los Chupacabras ».

C’est désormais au Nouveau-Mexique dans la DreamStyle Arena que les 29 autres franchises devront se déplacer pour affronter cette nouvelle équipe qui n’a gardé que très peu d’éléments des anciens Hawks.

Il n’y a que 3 joueurs qui ont été conservés par le front office des Chupacabras, Damian Jones ( jeune pivot drafté au second tour par les Lakers puis envoyé dans l’échange de Brown / Smith), Cedi Osman (jeune SF de 22 ans drafté par les Hawks en 2015 et qui a montré de jolies choses depuis son arrivée dans la ligue) et enfin, Rondae Hollis-Jefferson ( jeune SF spécialiste de la défense drafté par les Suns puis dealé chez les Lakers et finalement récupéré dans l’échange de Brown / Smith).

Ces 3 despérados s’inscrivent dans le nouveau projet initié par le nouveau propriétaire, Carlos Slim. La feuille de route pour le GM Karlson est claire, on veut bâtir une équipe compétitive en repartant avec des jeunes…Est-ce qu’on parle de « tanking » ?! Face à ce terme, la direction se défend :

GM Karlson : « Il n’est pas du tout question de « tanking » aux Chupacabras. On est dans une phase de reconstruction avec une nouvelle définition de notre politique sportive. Je pense qu’on est allé au bout de notre équipe l’année dernière. On a tiré ce qu’on a pu de nos anciens leaders, Millsap, Teague, Howard, Smith mais force est de constater qu’il n’y avait plus d’essence dans le moteur et que les résultats étaient décevants. Le dernier trade réalisé avec les Lakers en récupérant Brown contre Smith a sonné le glas de notre saison mais il a eu un avantage, c’était de récupérer des assets (jeunes et pick) pour préparer l’avenir même si finalement le pick Lakers a été envoyé aux Pacers pour récupérer Gay.

Donc on a décidé de tourner la page mais en essayant de bâtir dès maintenant une équipe cohérente avec notre politique à savoir développer nos jeunes. Si nous voulions vraiment tanker, nous aurions utilisé comme certaines franchises font ou ont pu le faire par le passé la méthode de la terre brulée…On brûle tout pour repartir à zéro voir moins…

Cette année, nous présenterons un cinq de départ avec de nombreux jeunes éléments : Damian Jones C 23 ans, Chris Boucher PF 24 ans, Cedi Osman SF 22 ans, Orlando Johnson SG 27 ans et Cameron Payne PG 23 ans.

Le but est de développer ses jeunes avec notamment l’expérience d’anciens sur le banc pour les guider, Marc Gasol, José Calderon et DJ Augustin.

Nous avons également investi sur d’autres jeunes à la draft avec Markelle Fultz et Frank Mason. Ces deux éléments seront envoyés en ligue de développement (D League). Ce sont des joueurs sur qui nous voulons compter dans un moyen long terme. Ils ont des qualités mais intrinsèquement, pour le moment, ils sont derrières Payne, Calderon et Augustin. Le cas Rondae Hollis Jefferson est un peu différent. Son training camp a été mauvais et le garçon a régressé ( – 17 ). Osman est clairement devant dans la hierarchie et on espère qu’avec du temps de jeu en D league, il puisse retrouver des couleurs. Il n’est pas exclu qu’ils fassent des allers retours entre la ligue et la D league selon leurs performances. Tout ceci est un bon exemple de notre nouvelle politique avec des jeunes à potentiel qui seront en couveuse en D league pour se développer et réintégrer dans l’équipe première selon leurs évolutions. Bien sûr, si un jeune est déjà performant, on ne se privera pas de le mettre en avant à l’instar de Boucher.

Qu’est ce qu’il va être beau Luka dans ce maillot !

Nous ne sommes pas dupes, nous savons que nous ne gagnerons pas autant de matchs que par le passé, que nous serons en bas de classement mais on veut offrir du temps à nos jeunes pour se développer. L’année prochaine, nous aurons probablement d’autres jeunes intéressants qui viendront s’inscrire dans le projet des Chupacabras et nous espérons être en mesure de lutter pour les PO en 2020.

Ce nouveau projet doit aussi accompagner l’effervescence qui se ressent actuellement au Nouveau Mexique. On souhaite créer une identité forte sur nos nouvelles terres et avec une base de fans importante notamment dans la communauté hispanique. On ne s’en cache pas avec notamment le nom et l’identité visuelle, le nouveau propriétaire veut rallier la communauté hispanique à ce projet des Chupacabras. L’équipe doit être la représentation des valeurs de cette communauté et avec beaucoup de travail, de temps, et de bonnes idées, on espère amener un jour cette équipe au sommet de la ligue ! »

Voilà, une nouvelle équipe est née, donc on souhaite la bienvenue ou plutôt « Bienvenido a los chupacabras »

One thought on “Nouvelle saison, Nouvelle équipe : Bienvenido a los Chupacabras

  • b2zoMTB
    18 mai 2021 à 20 h 52 min
    Permalink

    Bienvenido a Miami ! Ha non ça c’est la chanson de Will Smith !
    Bienvenido a los Chupacabras… enfin pour le moment ils ne font pas peur ce sont les Chupa Chups ! 🙂

Laisser un commentaire