Bilouu

Bilouu

Commissaire de la ligue Hannibal

27 thoughts on “RFA (Restricted Free Agent)

  • Pop
    9 octobre 2021 à 14 h 22 min
    Permalink

    Contre pour ma part. Ça bloquerait tout les bons joueurs au minimum 8 ans dans leur franchise d’origine, ce qui aurait pour effet d’augmenter le tanking d’une part, mais aussi de baisser le nombre de trades.
    Autre point pour les joueurs moyens type Smart qu’on est obligé de maxer pour ne pas perdre, cela permettrait de ne pas les maxer et de simplement attendre pour matcher au cas où. Point un peu moindre, ça permet de baisser de 12.5% à 10% le % d’augmentation.

  • Karlson
    9 octobre 2021 à 14 h 22 min
    Permalink

    Contre, ça favoriserait plus le tanking que la gagne car il n’y aurait plus de risques de perdre tes jeunes. On risque de voir plus d’équipes « Walking Dead » dans la ligue où le GM attendrait tranquillement de récupérer des tops rookies sans avoir à se démener pour progresser.

  • Tkalba
    9 octobre 2021 à 14 h 31 min
    Permalink

    Je vote contre, pour plusieurs raisons :
    – Le débat parle d’une occurrence qui est rare (Lavine & Clarkson cette année, personne en 2017 / 2016 / 2015 /2014). C’est l’exception, pas la règle.
    – Y’a 2 alternatives simples, trader le joueur en contract year ou un sign&trade. On a pu voir ça pour Giannis ou Gobert par exemple, si t’es prévoyant, t’as une porte de sortie.
    – Les RFA conduiraient à moins de trade et plus de tankeur longue durée, vu qu’il n’y a plus aucun risque de perdre ses rookies. Pourquoi ne pas se contenter d’accumuler les Lottery Picks dans ce cas.
    – Les RFA sont un avantage trop importants pour l’équipe qui a déjà le joueur : pas d’offre à faire pour ses joueurs durant la FA, pas de risque de perdre son joueur vu que la sign est automatique, économies d’argents vu que tu n’as plus à offrir 5 ans et 12,5% d’augmentation.
    – Parce que les Cap Holds sont déjà un garde-fou suffisant pour protéger les petites équipes de l’appétit des top teams. Depuis leur instauration, il n’y a presque plus de sign d’envergure à la FA vu que les teams à fort PFW n’ont que rarement de cap à offrir.

    Pour toutes ces raisons, je ne souhaite pas l’instauration des RFA.

    • Sativa
      9 octobre 2021 à 16 h 04 min
      Permalink

      Je rajouterai un élément :
      RFA ça veut dire lock 8/9 ans dans une équipe. Si IRL à 32-33 ans on est encore dans le prime, dans le jeu à 32-33 ans on est dans le déclin déjà, dans les dernières bonnes années. Un joueur qui arrivera dans notre ligue à 21-22 ans il sera «  »dispo » » à la FA à seulement 30 piges, c’est beaucoup trop loin pour le dynamisme de la simu.

      Bref contre aussi évidemment.

    • Dams
      9 octobre 2021 à 21 h 02 min
      Permalink

      L’idée c’est de contre balancer le fait que les grosses teams ont trop d’avantage.
      – Sur tes 3ers points je ne suis pas d’accord, oui il n’y a pas eu de cas en entre 2014 et 2017 car les équipes ont été obligé de s&t et dans ces cas là tu es toujours perdant.
      – Moins de trade je ne pense pas dans toute les simus les top rookies à qui on donne le max ne bouge pas dans 95% des cas et ca n’empêche pas de deal. Qui a envie de tank 7-8saisons?
      – Sur tes 2 derniers points rien à dire tu as complètement raison, par contre on en reparle après la prochaine FA de sign d’envergure car il y a un cas assez obvious qui va se produire.

      Enfin petite question pour les gens contre:
      Vous avez peur de l’immobilisme mais est ce que le système actuel n’amène pas ça? Actuellement une équipe qui n’est pas à 65-70% de win ne peut pas se positionner sur un top joueur qui est en contrat year qui a comme 1er ou second attributs le PFW.

      • Pop
        10 octobre 2021 à 9 h 06 min
        Permalink

        Juste un élément de réponse lorsque tu dis que l’obligation de S&T pousse à un trade forcément perdant.
        Les 3 derniers S&T d’envergure sont les suivants :
        Harden VS Kevin Durant, Ojeleye, Shumpert.
        Rudy Gobert + Bledsoe VS Harden.
        LeBron VS Prince, 2 tour de drafts.
        Où est ce que tu vois que le S&T est perdant ? Dans chaque cas on peut tout-à-fait arguer que l’équipe qui envoie un joueur en S&T est gagnante.

        • Guigui
          10 octobre 2021 à 13 h 24 min
          Permalink

          James a pas été trade au bout de 13 ans à plus de 30 berges ? On parler de S&T de jeunes sortie de contrat rookie là, tu rapportes à des deals qui n’ont rien à voir.

      • Galdosh
        10 octobre 2021 à 12 h 21 min
        Permalink

        « Actuellement une équipe qui n’est pas à 65-70% de win ne peut pas se positionner sur un top joueur qui est en contrat year qui a comme 1er ou second attributs le PFW. »

        C’est un peu la logique des attributs il faut dire. Et au final on parle uniquement des max player. Les autres peuvent être surpaye même en ayant un gros pfw.

        • Galdosh
          10 octobre 2021 à 12 h 24 min
          Permalink

          Et autre point
          « Moins de trade je ne pense pas dans toute les simus les top rookies à qui on donne le max ne bouge pas dans 95% des cas et ca n’empêche pas de deal.  »

          Dans aucune sim classique, je dis bien aucune, Giannini n’aurait été trade, ou gobert ou harden. C’est bien le pfw qui « force » le trade. Après libre à chacun d’en sortir gagnant ou pas.

          • Guigui
            10 octobre 2021 à 13 h 32 min
            Permalink

            C’est pas forcément une bonne chose. Je trouve pas qu’il y ait moins de deal sur la plupart des autres simu que je connais, au contraire. Voire il y en a plus car pour les joueurs avec PFW tu as 29 autres équipes avec qui discuter, ici 5-6 top team seulement, ce qui arrange pas le rapport de force pour les plus faibles… Genre en ce moment qui peut se positionner sur les joueurs fin de contrat avec PFW ? Les 20 moins bonnes team ce serait forcément à perte, alors que c’est un moment les plus fréquents de trade les fins de contrats. Regardons les deals de cette intersaisons, il y en a eu pas mal et je vois pas en quoi le fait qu’il y ait un système RFA aurait empêcher 99% d’entre eux ? On deal parce que c’est le jeu, c’est ça qui est intéressant et bcp de gm ont la bougeotte permanente, avec la RFA ce serait pareil.

      • Tkalba
        10 octobre 2021 à 23 h 45 min
        Permalink

        Le gros problème des RFA c’est que ceux qui votent pour vont voter pour, parce qu’ils vont avoir en tête le top rookie full pfw qui ne concerne qu’une infime partie des rookies.
        Prenons l’exemple de la FA qui vient. Combien de top players en fin de contrat rookie peuvent être menacés par le PFW ? Disons deux, Karl-Anthony Towns et Myles Turner. Combien de rookie en fin de contrat ont un potentiel vert au moins ? Bah on passe à 20.
        Du coup pour protéger les deux joueurs potentiellement en danger cet été, on offre 18 signatures gratuitement à leurs anciennes équipes. Pour le coup je trouve ça plus déséquilibré que ce que vous souhaitez corriger.

        Sinon pour revenir sur tes 3 points Dams :
        On va prendre l’exemple de Gobert et Giannis, qui sont les 2 cas de trade d’un rookie avant la FA dans le Top 50 au ranking. On passe donc de 2 exemples sur les 5 dernières années à 4, ça reste ultra minoritaire, mais bref. Gobert n’a jamais fait les playoffs avec Phoenix en 3 saisons, et a été échangé contre Jaylen Brown. Depuis, Phoenix est retourné en playoffs, Brown est facile à resigner et l’argent économisé a servi à payer un intérieur. Le sign&trade est bon et a été plus positif pour Phoenix que pour Los Angeles. De l’autre côté, Giannis est parti contre Schroder et Kawhi. Giannis au moment du deal est déjà le meilleur joueur du deal tout en étant le meilleur potentiel. Le deal a beaucoup été critiqué (notamment pour ne pas avoir testé la côte de Giannis ou tout simplement annoncer qu’il était partant), il était vu comme mauvais au moment du trade et s’est confirmé comme étant mauvais. La différence entre les deux situations, c’est juste la qualité du deal. Tu peux tout à fait bien retomber sur tes pattes malgré un trade anticipé.

        – Moins de deal je vois pas comment on peut dire le contraire. Le système tel qu’il est conçu sur la simu conduit à devoir dealer des joueurs à fort pfw quand on est trop mauvais pour ne pas avoir à les surpayer ou les perdre contre rien. Le RFA va littéralement supprimer une raison de trade, forcément que ça va baisser le nombre de trades. La question c’est juste de combien entre une différence marginale (pro-RFA) et importante (contre-RFA) grosso modo.

        Et pour répondre à ta question, je ne vois pas où tu veux en venir. Déjà je ne suis pas particulièrement d’accord, si une équipe moyenne pense qu’un bon joueur full pfw peut lui faire passer un cap elle peut tenter le coup. Parce qu’on l’oublie aussi mais y’a un bonus pfw pour ceux qui s’améliorent fortement une année qui compense le pfw moyen des années précédentes. Et puis si le pfw n’est pas 1er, il n’a presque pas d’intérêt parce que ce soit greed ou loyalty, l’ancienne équipe a avantage. Et puis IRL y’a que les top teams qui récupèrent des joueurs en contract year donc je vois même pas en quoi c’est un argument pour les RFA.

  • Guigui
    9 octobre 2021 à 15 h 30 min
    Permalink

    Pour.
    Actuellement le système est très déséquilibré et favorise les top team.
    On en arrive à des situations irréalistes : des trades de top jeunes désespérés car ils vont partir à 100 % sûr à la fin de leur contrat, des choix hauts de draft dictés par le PFW.
    Il faudrait, même sans RFA, au moins faire en sorte de rééquilibrer les choses. IRL les contrats plus élevés en sortie de période rookie sont aussi bien supérieurs, ici pas moyen de compenser un mauvais PFW donc ça flingue le suspens et on sait à coup sûr en fin de year 3 qu’on pourra pas garder le joueur.
    Le plus embêtant et moins réaliste, c’est que du coup des équipes qui ont été bien construites et sont sur une bonne dynamique (décroche un premier voire second tour de po en year 4) se font quand même flinguer par ce système… À la limite il faudrait un décompte différent du PFW pour les rookie, avec un gros bonus sur les perfs en year 4. Mais bon, le système RFA c’est ce qui se fait actuellement en NBA donc ça me semble une évidence…

      • Guigui
        10 octobre 2021 à 13 h 18 min
        Permalink

        Bah c’est théorique, ça arrive pas car tu es obligé de le trade avant. Une équipe dans une bonne dynamique (commence à jouer les po depuis une saison ou deux) à un pwf incapable de concurrencer les teams déjà au top (cf tableau de la dernière fa). Regarde les Nets par exemple : progression constant, deux saisons en PO, passe de 42 à 50 win sur cette période. Résultat ? 54 PFW, 13eme de la ligue. Impossible de jouer la fa sur un pied d’égalité ou de garder des joueurs avec un bon PFW, jeunes en fin de contrat rookie compris. Pourtant c’est objectivement les résultats d’une bonne équipe qui monte en puissance.
        On a une ligue méga-déséquilibrée à cause de ça. L’avantage (ou désavantage) écrasant lié au PSW est en train de flinguer l’intérêt de la simu, puisque la seule solution pour les autres c’est de sur-payé des joueurs bof, et de galérer encore plus derrière. C’est pour ça qu’il absolument rééquilibrer les choses à mes yeux, RFA ou autre.
        J’avoue que je me relancerait pas dans un re-build ici si je dois ne pas sélectionner le meilleur rookie à la draft car je sais que je vais le perdre ou devoir le trader avant la fin de son, et ce même si je commence un peu à gagner en progressant.

        • Pop
          10 octobre 2021 à 15 h 04 min
          Permalink

          Les Nets ont pourtant pris Clarkson, un excellent jeune en sortie de contrat rookie, c’est donc qu’il existe des possibilités.

  • mastev
    10 octobre 2021 à 15 h 49 min
    Permalink

    Le soucis du pfw c’est qu’il outrepasse complet la logique. On en vient à réfléchir au pfw et au fa avant même de réfléchir à l’intérêt de l’équipe.Perdre son franchise, c’est être assuré de tanker à vie.
    Et là 2 types de joueur, ceux qui ont quelque chose à jouer et qui sont actif et ceux qui attendent désespérement la saison suivante pour espérer faire une up.

    Concernant le manque de trade éventuel, quand bien même, il y’en aura toujours c’est une sim, c’est rare de voir du surplace

  • Syr_Melo
    10 octobre 2021 à 22 h 57 min
    Permalink

    Pour.

    On casse les couilles des équipes qui reconstruisent en adoptant la nouvelle lottery IRL anti-tanking au nom de toujours plus de réalisme, mais par contre quand une règle IRL les avantage on s’en cogne du réalisme ? Bonjour l’hypocrisie 🙂

    • Galdosh
      10 octobre 2021 à 23 h 10 min
      Permalink

      Comme dit sur WhatsApp, si tu veux du réalisme sur les rfa il en faut dans la démarche globale :
      – offre illimité à la fa sinon cela modifie totalement l’approche RFA
      – mise en place d’un système où si le joueur a moins de 20 de happy à n’importe quel moment il demande son trade, refuse les prolongations,…
      Idem pour un joueur pfw qui est dans une équipe <x win depuis y saisons.

      Ce genre de truc qui va rendre la sim infernale et qui nécessite une refonte totale de la fa pour coller à irl.

      Je trouve quand même que bcp d'arguments sensés contre les rfa on été exposés. Pour l'instant le principal argument des pro rfa c'est de dire que les tankeurs en ont marre de perdre leur joueur….déjà si vous pouviez commencer par expliquer comment vous imaginer le système en place ça sera un premier pas de votre part. Car dans le système actuel d'offres limitées les rfa n'ont tout simplement aucun sens.

      • Galdosh
        10 octobre 2021 à 23 h 12 min
        Permalink

        Et puis tu ne peux pas vraiment dire qu’on te casse les couilles sur le tanking et le realisme quand tu vas enchaîner 2 saisons à moins de 10w avec 3 top 10 dont 2 top 3.

  • notorious
    11 octobre 2021 à 22 h 25 min
    Permalink

    Totalement contre.
    4 ans c’est suffisant pour réussir quelque chose. Plusieurs GMs l’ont prouvé.

    En plus il y a toujours la porte de sortie du S&T

Laisser un commentaire