[Sondage] : Les caps holds : oui ou non ?

Déjà abordé l’an passé, puis de retour cette année dans les pourparlers, les caps holds peuvent être mis en place, ou non le choix vous appartient.

Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit, voici un exemple.

 

  • Salary Cap prochaine FA : 50 000 000
  • Cap dispo équipe z :  5 000 000 (avant décision des cap holds)

Salaire Joueur FA y : 8 000 000 (pour l’année de référence N)

Si l’équipe décide de conserver les droits, soit les BR, le salaire de l’année de référence N entre dans le cap comme une provison, soit :

Cap dispo – Salaire  : 5 000 000 – 7 000 000 : – 2 000 000

Le nouveau cap dispo est – 2 000 000

L’équipe n’a donc plus de cap disponible mais conserve les droits sur son joueur et pourra lui proposer le contrat qu’elle désire dans la limite du respect du HC. Aussi, l’équipe se voit attribué les exceptions.

Attention, les exceptions peuvent être attribué avant même les choix des cap holds dans 2 cas : au dessus du HC avant décision des caps holds, cap disponible inférieur à la somme des exceptions.

Le joueurs accepte ensuite un salaire de 10 000 000, le nouveau cap est donc : – 2 000 000 + 7 000 000 – 10 000 000 : – 3 000 000

Le joueur décide de signer ailleurs , nouveau cap est : – 2 000 000 + 7 000 000 = 5 000 000

Dans le cas ou l’équipe renonce aux droits du joueur, elle pourra proposer un salaire dans la limite de son cap disponible soit 5 000 000 dans ce cas (aucune provision n’étant comptabilisée), soit un contrat minimum.

Le salaire d’un rookie conterait pour 2* l’année de référence

Fin du sondage à la fin des PO

Sinon on reste comme on est depuis le début de la simu

 

A vos votes :

 

Nb de réponse :

Oui :

Non :

Bilouu

Commissaire de la ligue Hannibal

47 thoughts on “[Sondage] : Les caps holds : oui ou non ?

  • 15 janvier 2019 à 14 h 40 min
    Permalink

    Pour donner mon avis, je trouve que cela ne mérite pas un débat et que cela devrait être accepter d’office .
    C’est une règle qui existe réellement, qui permet d’aider les petits et doit permettre de rééquilibrer la ligue .
    C’est encore une fois quelque chose qui va être débattu en fonction de la situation de chacun mais quand on analyse en détails, on voit que certaines choses doivent être mise en place pour équilibrer la ligue .
    Je ne vois pas quels arguments pourraient aller dans le sens contraire de la logique .

  • 15 janvier 2019 à 14 h 51 min
    Permalink

    On contraire, je trouve que cela désavantage les petits. Ceux qui sont fort sont de toute manière au-dessus du cap et resigne soit leurs joueurs, soit des minis. Ce sont donc les équipes sous le cap en reconstruction qui vont se retrouver rapidement bloquées.

    En plus cela ne servira que pour les joueurs de seconde zone puisque de toute façon les droits seront toujours conservés sur les joueurs potables.

    Je pense donc que c’est beaucoup de calcul et d’emmerdement pour pas grand chose, mais j’attend de voir les arguments de ceux en faveur.

  • 15 janvier 2019 à 19 h 10 min
    Permalink

    ca fait 2 ou 3 saisons que l’on en parle
    je pense qu’il serai temps de les appliquer!

    l’interet c’est de se rapprocher de la réalité et que les GM doivent faire des choix, ca peut eviter que des gros profitent de leur PFW pour voler des joueur avec leur cap puis ressigner leurs gars tranquille ensuite

    • 15 janvier 2019 à 20 h 49 min
      Permalink

      Ce cas est-il arrivé si souvent que ça ? Car pour que ça arrive, il faut une équipe avec du free cap, un PFW élevé, et aucun joueur à bloquer avec son cap hold (sinon pas de free cap donc pas de possibilité de voler un joueur).

      Bref, ça sent l’usine à gaz pour pas grand chose, un peu comme les propositions alambiquées pour modifier le PFW.

      • 15 janvier 2019 à 23 h 26 min
        Permalink

        C’est souvent arrivé oui, il suffit d’avoir 2 ou 3 gros joueurs à prolonger pour avoir un max de freecap potentiel et pouvoir tenter 1 ou 2 coup avant de prolonger ses gars …

        • 16 janvier 2019 à 7 h 57 min
          Permalink

          Mais dans ce cas là ça veut dire que tu ne gardes pas les caps holds sur tes propres joueurs et donc que l’on peut te les piquer selon leurs attributs.
          Pour que ce cas là arrive sans risque il faut un bon joueur FA avec les attributs lui permettant d’aller chez toi + l’équipe de ce même joueur qui ne lui propose pas un supermax + 2-3 joueurs avec les bons attributs pour rester chez toi sans supermax

          Je suis vraiment preneur d’un exemple concret où les capholds auraient permis de limiter une équipe top 4 de sa conf !

          • 16 janvier 2019 à 8 h 04 min
            Permalink

            A l’ouest par ex aucune équipe en PO n’aura le cap pour signer un gros joueurs.

            A l’est tu as Boston, Nets et Miami qui pourrait avoir du cap, mais dans ce cas elles refusent leurs cap holds sur Wallace, O’Neal, et Allen donc peuvent potentiellement perdre ces joueurs. Si Boston renonce à Wallace, dav’z ne pourra lui proposer que 10M5 de salaire par exemple.

            • 16 janvier 2019 à 12 h 52 min
              Permalink

              c’est tout l’intérêt justement obliger les teams ayant du cap à faire un choix
              soit de joueur la FA soit de prolonger ses joueurs mais de pouvoir faire les deux c’est assez irréaliste ^^

          • 16 janvier 2019 à 12 h 51 min
            Permalink

            il y a 4 saisons NY (top team de la ligue) a signer Magette à la FA puis par la suite à prolonger Allen et KVH
            Si ils avaient gardé les droit de Allen et KVH ils n’auraient pas pu voler Maggette aux Spurs (jecrois)

            • 16 janvier 2019 à 13 h 14 min
              Permalink

              Le truc c’est qu’une top team qui se renforce à la FA on a que trois exemples je crois, Maggette aux Knicks, McDyess aux Pistons et Jefferson aux Scorpions (et encore, c’est parce que Cleveland n’avait pas fait d’offre).

              Est-ce que ça vaut le coup de rajouter les cap holds pour quelques exceptions ? Surtout que ça a l’air assez lourd à mettre en place, et il faut que tout le monde comprenne le principe, ce qui n’est pas gagné (Mastev a pas l’air d’avoir compris, moi non plus j’ai pas tout compris, notamment vis-à-vis du HC et des exceptions, et on est peut-être pas les seuls à avoir du mal à comprendre les cap holds).

              Je me pose aussi la question des équipes qui sont un peu moins gérées, ou qui doivent changer de GM sans avoir de remplaçant immédiat. Les caps holds sont automatiques (auquel cas la FA est niquée), ils doivent être annoncés (auquel cas ça peut signifier un pillage de la part des équipes à cap), il doit y avoir un GM suppléant ?

              Et moi j’ai l’impression que ça va désavantager les teams un peu moyenne qui auront encore moins de FA avec à la fois du cap et un PFW sympa. Les tops teams vont garder le cap hold pour leur bon joueur, les mauvaises s’en foutent, ceux qui vont se retrouver coincés c’est les équipes moyennes qui devront faire un choix entre jouer la FA et garder leurs joueurs intéressants. J’ai un peu peur que ça renforce le côté « Ligue à deux vitesses » personnellement.

              Et sinon pour les Player Options ça se gère comment les Cap Holds ? Si un joueur renonce à sa Player Option mais que l’équipe veut le garder et possède ses Bird Rights, ça rentre dans les Cap Holds ?

  • 16 janvier 2019 à 8 h 08 min
    Permalink

    En fait, c’est très simple : toute règle qui rend plus complexe la signature de joueurs à la FA favorise le statu quo, et donc les équipes déjà établies.

    En gros, ça ne laissera qu’une seule possibilité aux équipes qui ne sont pas déjà parmi les meilleures de la ligue : tanker comme des porcs et profiter de la période où leurs futurs stars sont sous contrat rookie pour surpayer des joueurs de complément.

    Pour le reste, toute stratégie impliquant la FA sera impossible. On resignera nos joueurs, et on passera à la saison suivante…

    • 16 janvier 2019 à 12 h 57 min
      Permalink

      c’est assez faux comme remarque
      ca ne favorise pas spécialement le statut quo … au contraire car ca oblige les équipe à faire un choix … le choix de joueur la FA ou de prolonger ses gars

      ca ne changera rien aux équipes jouant la FA en bonne foie, elle auront toujours le même chance de signer des joueurs

      ca regulera justement les malins qui veulent profiter d’avoir des joueurs en fin de contrat pour se gaver avant de les prolonger ^^

      • 16 janvier 2019 à 14 h 18 min
        Permalink

        Le choix sera toujours le même : prolonger ses gars car moins risqué, d’où le statu quo.

        Mais encore une fois, ta dernière phrase correspond à quoi ? Une équipe tous les 3 ans ? …

  • 16 janvier 2019 à 8 h 47 min
    Permalink

    Je trouve ca pas mal les cap holds. Mais j ai peur que ca devienne ingerable pour toi bilou. Ca a deja l air assez relou les FA, alors si en plus tu dois faire des tonnes de calculs en plus, ca n en vaut peut etre pas la peine
    Juste une idée pour empecher les equipes avec bcp de fa de signer d autres avant de resigner les siens. Modifier tes regles concernant le temps de reponse. Si desired atteint, signe en day 3 ni plus ni moins par exemple. J aime bcp l envie d ameliorer le log avec tout ce qui a ete mis en place. Le seul probleme est que bcp de gms savent aujourd’hui comment ca marche et peuvent prevoir de signer x en day 2, y en day 3, et resigner z en day 4. Lisser les temps d acceptation empecherait ce cas je pense

    • 16 janvier 2019 à 12 h 53 min
      Permalink

      sur toute les simu JS il y a les droits à garder ou non et ca fonctionne trés bien
      le plus chiant c’est de repertorier les droit pendant les PO, d’en faire un tableau mais ensuite durant la FA ca rajoute pas du tout du boulot ni du calcul

  • 16 janvier 2019 à 13 h 27 min
    Permalink

    Suis pour sur le principe, plus on se rapproche de la réalité mieux c’est, par contre il ne faut pas que le jeu devienne trop complexe, au risque d’avoir un groupe de GMs qui décrochent par faute de temps et/ou d’expertise.

  • 17 janvier 2019 à 14 h 38 min
    Permalink

    C’est tellement évident que cela défavorise les top teams… Je ne comprends pas la crainte des équipes « moyennes » ou en reconstruction

  • 17 janvier 2019 à 18 h 53 min
    Permalink

    Je suis pour (et pourtant je suis pas fan de sardou)

    Ca défavorise que les equipes qui ont des top players puisque les autres peuvent abandonner les droits sans risques : au pire s’ils loupent leurs cibles ils resignent leurs joueurs avec leur free cap.

    En plus le fait d’avoir des joueurs avec des BR abandonnés sur le marché rajoute aussi des cibles interessantes.

    • 18 janvier 2019 à 11 h 33 min
      Permalink

      Exactement…. sans les BR l’équipe précédente n’a quasiment aucune chance de resigner son joueur donc il y aura plus de mouvements.

      • 18 janvier 2019 à 11 h 55 min
        Permalink

        Totalement faux. Un joueur loyal restera même sans BR, un joueur a PFW élevé restera dans les équipes compétitive même sans BR et un joueur greed pourra rester aussi car son équipe originel lui proposera 105% de son salaire.

        Sauf bien sur dans le cas d’un rookie ou les 105% seront négligeables par rapport à un max, mais dans ce cas dans 95% des cas le cap hold sera activé…

        Mais sinon contrairement à ce que tu dis il est évident pour moi que ça ne désavantage pas les top teams qui sont 9 fois sur 10 > au salary cap et donc activeront leurs caps holds quoi qu’il arrive et garderont leurs noyaux de joueurs + mini, comme aujourd’hui.
        Les plus désavantagées seront les teams moyennes à priori.

        • 18 janvier 2019 à 17 h 01 min
          Permalink

          Ca désavantagera évidemment pas les top.teams pour conserver leurd joueurs, mais ça les desavantagera dans l’optique de signer qui que cebsoit d autre. Ca évite le cas de top teams qui reussissent a liberer du cap en ayant pas mal de « seconds couteaux » en fin de contrat et vont chercher un gros poisson avant de les resigner.

          Et pour le cas des resignatures les top teams seront de toutes façons pas plus avantagées que maintenant puisque là les droits sont appliqués automatiquement sans peser contrr le cap

          • 18 janvier 2019 à 19 h 12 min
            Permalink

            Toujours pas d’accord. L’exemple que tu cites est ultra rare car il faut que l’équipe arrive à repasser sous le cap avec aucun gros joueurs à résigner (car dans ce cas il faut activer le cap holds et donc le free cap disparaît) et qu’en plus elle libère assez de cap pour signer un joueur qui vaille le coup qu’on mette en place une règle (donc au moins 10-15M). Et au final si ça marche (rien d’assurer, il faut un FA pas loyal et avec un gros PFW) au moins ça récompense la gestion optimisé du GM.

            Toujours la même conclusion, vous voulez une règle pour un cas par an max…

          • 18 janvier 2019 à 20 h 03 min
            Permalink

            « L’exemple que tu cites est ultra rare car il faut que l’équipe arrive à repasser sous le cap avec aucun gros joueurs à résigner (car dans ce cas il faut activer le cap holds et donc le free cap disparaît) »
            D’où l’interet du cap hold justement. Ça evite que des équipes déjà blindées « contournent » le salary cap en profitant de ses fins de contrat pour se renforcer encore plus.

            Apres j’ai pas de stats sur le nombre de cas de figure, mais dans l’absolu je vois surtout pas quels effets négatifs peuvent about les cap holds : s’il y en a pas les gros garderont de toutes façons les droits sur leurs joueurs sans aucune contrainte.

  • 18 janvier 2019 à 11 h 57 min
    Permalink

    Mais encore une fois, si je pourrais avoir un exemple concret sur la prochaine FA ou celle d’après par ex, je suis preneur. Parce que mettre une règle aussi complexe et prenante pour 3 cas en 5 ans…voilà quoi.

    • 18 janvier 2019 à 21 h 09 min
      Permalink

      Prenons l’exemple de ta team.
      En 2009, si Kobe décline son option .
      Tu auras Kobe, Reed et Magloire a prolongé .
      Tu peux très bien en D1 et D2 de Fa proposé quelque chose à un gars extérieur à ta team car tu auras du cap à ce moment la puis seulement après seulement proposer quelque chose à tes gars et les prolonger avec les bird .
      Tandis qu’avec les Cap Holds, ce serait impossible . Tes cap Holds prendraient ton cap et tu pourrais pas aller prendre quelqu’un d’autre avec ton PFW

      • 18 janvier 2019 à 22 h 34 min
        Permalink

        Voilà… Sans les cap hold, même avec des gros FA libres tu peux te permettre de faire 2 offres (Day 1 et Day 2) sans risque de perdre tes joueurs. C’est un gros luxe.

        Je l’ai fais lors de la dernière FA en récupérant McDyess (ok il est jaune mais c’est toujours 15pts 8rbds en playoffs) sans risquer de me faire piquer Maggette à qui j’ai pu sereinement faire une offre au Day 3 car j’étais assuré de conserver ma position de force sur lui (et de lui offrir un max grâce au BR).

  • 19 janvier 2019 à 10 h 47 min
    Permalink

    En fait ya pas mal de confusion et choses non comprise
    Ça parle de 105% mais c’est hors sujet

    Si tu ne conserve pas les droits d’un joueur ce joueur cest comme si il était pas chez toi l’an dernier ..
    Tu ne peux pas lui proposer 105%

    Si jamais tu décidais après coup de vouloir le prolonger c’est soit au mini soit avec ton freecap( s’il t’en reste) mais avec 4 ans et 10% et non 5/12.5

Laisser un commentaire